Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Reuters
  • mardi 5 septembre 2017 11:15

Kenya: Raila Odinga exige des "garanties" pour le nouveau scrutin présidentiel

L'opposant kenyan Raila Odinga exige des garanties (dr)

 L'opposant kényan Raila Odinga a annoncé mardi qu'il ne participerait pas au nouveau scrutin présidentiel fixé au 17 octobre s'il n'a pas des garanties "légales et constitutionnelles" sur les conditions d'organisation de l'élection.

 

   

"On ne peut pas répéter la même erreur une deuxième fois et en attendre des résultats différents", a-t-il expliqué à la presse. L'opposition estime notamment que les membres de la commission électorale doivent être remplacés et que des poursuites judiciaires doivent être lancées contre eux.

 Jugeant que le scrutin du 8 août dernier avait été entaché d'irrégularités, la Cour suprême a invalidé vendredi dernier la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta, et ordonné l'organisation d'un nouveau scrutin, dont la date a été annoncée lundi par la commission électorale.

 "Il n'y aura pas d'élection le 17 octobre si les conditions que nous avons exposées dans une déclaration ne sont pasréunies", a prévenu Odinga. La présidence kényane a exclu lundi de remplacer les membres de la commission électorale.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.