Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 17 Octobre 2017

  •   Ahmed Bounour
  • lundi 2 octobre 2017 12:07

La production de l’Opep en hausse en septembre

Même si la production de l’Opep a augmenté au mois de septembre, cela n’a pas emballé le marché pétrolier pour autant.

 

Les membres de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ont augmenté leur production au cours du mois de septembre dernier, selon un sondage réalisé par l’agence de presse Reuters.

D’après l’agence, les membres de l’organisation ont produit, le mois dernier, un total de 32,72 millions de barils par jour, soit 970 000 barils de plus que prévu pour rééquilibrer le marché pétrolier.

L’augmentation de la production de l’Opep est  essentiellement  due à la hausse de la production irakienne et la réouverture du champ pétrolier libyen de Sharara d’une capacité de 50 000 barils par jour. L’amélioration de la situation de la situation sécuritaire dans le Delta du Niger au Nigéria.  

Les principaux membres de l’Opep ont souvent reproché à l’Irak son peu d’engagement dans l’application de l’accord de production pétrolière qui prévoit une réduction de 1,8 millions de barils par jour jusqu’en mars 2018. Ce pays ne semble pas disposé à respecter l’accord à la lettre en dépit des récentes déclarations faites par son gouvernement.

La Libye et le Nigeria deux membres de l’Opep exemptés de l’accord de production ont inquiété les autres membres de l’organisation en raison de la hausse subite de leurs productions respectives.

Même si la production de l’Opep a augmenté au mois de septembre, cela n’a pas emballé le marché pétrolier pour autant. En effet, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) a fait part d’une baisse des stocks pétroliers de 500 000 barils par jour. Une baisse susceptible d’amortir les effets de l’augmentation de la production de l’Opep.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

vous vous attendez à ce qu'il se contente de gérer l'austérité ? - 17.4%
vous pensez qu'il est capable d'aller plus loin et d'engager une modernisation de l'économie ? - 13.4%
Vous pensez qu'il sera pris de vitesse par la dégradation de la situation ? - 61%

Total votes: 1325

Vidéos

TSA, Boudjedra, Boukrouh, Nekkaz, le CPP défend l’expression puis descend dans l’arène

A ne pas manquer

Prev Next

La Chine veut acquérir directement 5% de Saudi Aramco

"Une série d'options pour l'entrée en Bourse de Saudi Aramco continuent de faire l'objet d'un examen attentif", a dit un porte-parole de la compagnie pétrolière.

Affaire Air-Algérie-SMI International : Mohamed Salah Boultif réagit

 M. Boultif attire l’attention sur le fait que le groupe canadien de travaux publics ait eu des démêlés avec la justice de son pays.

Les normes industrielles algériennes reconnues à l’étranger

Si un laboratoire accrédité par ALGERAC donne un certificat à une entreprise quelconque ses produits sont susceptibles d’être exportés en Europe sans subir un nouveau contrôle à la frontière.