Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 17 Octobre 2017

  •   Ahmed Bounour
  • vendredi 6 octobre 2017 12:43

La production mondiale de céréales terminera l’année sur un record, selon la FAO

La FAO prévoit une légère augmentation du commerce mondial de céréales au cours de l'année commerciale.

 

Dans un rapport publié ce jeudi, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a revu à la hausse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales pour 2017. Celle-ci devra atteindre 2 612 millions de tonnes, soit une augmentation de 7 millions de tonnes par rapport à la production de l’année 2016, considérée elle-même comme un record.

La FAO a modifié ses prévisions établies en septembre dernier en raison de « tendances anticipant une production de blé stable dans l'UE et en Russie et sur les productions de maïs attendues en Chine et aux Etats-Unis ».

« La FAO prévoit maintenant que 750,1 millions de tonnes de blé, 1 361 millions de tonnes de céréales secondaires et 750,1 millions de tonnes de riz soient récoltés en 2017, soit légèrement moins que lors des premières prévisions, ces dernières prévisions se rapprochent cependant  de la production record de l'année dernière », ajoute la même source. Elle estime que d’ici l’année 2018, un record sera atteint au niveau des stocks mondiaux de céréales avec 720,5 millions de tonnes.

La FAO prévoit, en outre, une légère augmentation du commerce mondial de céréales au cours de l'année commerciale pour atteindre les 403 millions de tonnes. Ce « niveau record », précise l’organisation « s'explique en grande partie par des importations de maïs plus importantes de la Chine, de l'EU et de l'Iran ».  

« Alors que la Russie devrait être amenée à consolider son rôle de plus important exportateur de blé au monde, l'Argentine et le Brésil devraient être les principaux bénéficiaires de la bonne forme du commerce mondial de céréales secondaires », poursuit la FAO.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

vous vous attendez à ce qu'il se contente de gérer l'austérité ? - 17.4%
vous pensez qu'il est capable d'aller plus loin et d'engager une modernisation de l'économie ? - 13.4%
Vous pensez qu'il sera pris de vitesse par la dégradation de la situation ? - 61%

Total votes: 1325

Vidéos

TSA, Boudjedra, Boukrouh, Nekkaz, le CPP défend l’expression puis descend dans l’arène

A ne pas manquer

Prev Next

La Chine veut acquérir directement 5% de Saudi Aramco

"Une série d'options pour l'entrée en Bourse de Saudi Aramco continuent de faire l'objet d'un examen attentif", a dit un porte-parole de la compagnie pétrolière.

Affaire Air-Algérie-SMI International : Mohamed Salah Boultif réagit

 M. Boultif attire l’attention sur le fait que le groupe canadien de travaux publics ait eu des démêlés avec la justice de son pays.

Les normes industrielles algériennes reconnues à l’étranger

Si un laboratoire accrédité par ALGERAC donne un certificat à une entreprise quelconque ses produits sont susceptibles d’être exportés en Europe sans subir un nouveau contrôle à la frontière.