Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

  •   APS
  • mardi 17 octobre 2017 17:56

Le FMI récolte 450 milliards de dollars pour maintenir sa capacité de prêt

Les emprunts bilatéraux constituent la troisième ligne de défense importante du FMI après les quotes-parts et les nouveaux accords d’emprunt.

 

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé lundi à Washington avoir récolté 450 milliards de dollars d’engagements au titre des accords bilatéraux d’emprunt qui devraient préserver sa capacité d’octroyer des prêts.

Depuis les réunions de printemps d’avril dernier, Le FMI a reçu des engagements de quatre pays membres supplémentaires, ce qui porte le total des engagements de 40 pays membres dans le cadre du dispositif d'emprunt 2016 à environ 319 milliards de DTS (450 milliards de dollars), a précisé le fonds dans un communiqué.

Avec ces engagements, les 35 créanciers qui ont pris part aux accords d'emprunt de 2012 se sont tous engagés à participer au dispositif de 2016, en plus de 5 nouveaux créanciers.

En conséquence, 33 accords d'emprunt pour un montant total d'environ (289) milliards de DTS sont maintenant en vigueur avec comme échéance maximale fin 2020.

"Les emprunts bilatéraux constituent la troisième ligne de défense importante du FMI après les quotes-parts et les nouveaux accords d’emprunt.

Ces engagements préserveront la capacité globale du FMI d’octroyer des prêts à hauteur de 1.000 milliards de dollars ", s’est félicité la directrice général du FMI, Mme Christine Lagarde, citée dans le communiqué.

L’accès à ces emprunts sera régi par un nouveau dispositif approuvé par le Conseil d’administration du FMI en août dernier et qui remplacera celui arrêté en 2012 lorsque, en réaction à la crise financière mondiale, les pays membres ont décidé de compléter les ressources du FMI à l’aide d’accords d’emprunts bilatéraux.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.