Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Ahmed Bounour
  • mardi 28 novembre 2017 10:29

Réunion demain du comité de suivi de l’accord pétrolier

L’Opep est optimiste quant au rééquilibrage du marché au cours de l’année 2018. Une thèse appuyée par l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

 

La conférence ministérielle de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) prévue ce jeudi, à Vienne, sera précédée par une réunion, toujours dans la capitale autrichienne,  du Comité de suivi ministériel conjoint des pays membres et non membres de l’organisation.

Les membres de ce comité auront pour ordre du jour l’étude du rapport du comité d’experts chargé, en mai dernier, d’étudier la possibilité d’une nouvelle extension de l’accord portant sur la réduction de la production pétrolière des pays membres de l’Opep et de leurs partenaires menés par la Russie. L’accord portant sur une réduction quotidienne de la production de 1,8 million de barils par jour  a été adopté en janvier dernier pour six mois avant d’être prolongé jusqu’au mois de mars 2018.

Les ministres attendus  jeudi, à Vienne, prendront leur décision donc sur la base de ce qui sera dit la veille lors de la réunion du comité de suivi.  Il y a lieu de signaler que ce comité est composé de trois pays membres de l'Opep (Algérie, Koweït et Venezuela) et de deux pays non membres de l'Opep (Russie et Oman).

Il faut dire, en outre, que la tendance générale est en faveur de l’extension de l’accord pétrolier puisque certains de ses initiateurs considèrent que la très relative amélioration du marché pétrolier constatée ces dernières semaines est le résultat d’une application plus rigoureuse de l’accord par les pays signataires. L’Opep est également optimiste quant au rééquilibrage du marché au cours de l’année 2018. Une thèse appuyée par l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.