Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   karim Sabeur
  • mardi 28 novembre 2017 12:47

"L’impact du changement climatique sera particulièrement marqué en Méditerranée" (réseau ANIMA)

Le collectif algérien Torba a déjà participé à un atelier, durant le mois en cours, pour offrir  un panorama des enjeux et opportunités économiques liés au changement climatique.

« Le sud de la Méditerranée fait face à des enjeux d'accès et de gestion des ressources (énergie, eau, déchet) et de dépendance alimentaire qui sont critiques et immédiats. Avec un PIB par habitant huit fois inférieur au sud qu'au nord de la Méditerranée, les pays du sud vont nécessairement inventer des solutions plus frugales, adaptées à leurs contextes économiques et sociaux. Mais de cette situation critique, peut naître une opportunité pour cette région », analyse Emmanuel Noutary, délégué général du réseau des agences d’investissement en Méditerranée (ANIMA) dont l’Algérie est membre Investment Network.

L’agence a fait savoir dans sa lettre, datée du 27 novembre, que les impacts du changement climatique global en cours, amplifiés par la pollution et l'artificialisation des terres, seront particulièrement marqués en Méditerranée et affectent déjà ses populations, ses écosystèmes et ses activités économiques.

En 2025, 80 millions de Méditerranéens seront en pénurie d'eau et en 2050, 75 % de la population sud méditerranéenne sera urbaine. De plus, le sud de la Méditerranée qui représente 6 % de la population mondiale pèse pour 30 % des importations de blé.

Ces chiffres illustrent le potentiel et la nécessité de développement en Méditerranée de l'économie verte - liée à l'environnement, et de l'économie bleue - liée à la mer. Ce développement s'inscrit dans les dynamiques engagées à l'échelle euro-méditerranéenne pour construire de manière concertée des stratégies et des politiques répondant aux enjeux qui se posent aux pays et populations riverains de la Méditerranée, selon ANIMA.

En tant que partenaire de l'événement, ANIMA a notamment contribué à l'organisation de deux ateliers, qui visaient à formuler des recommandations pour faire émerger les opportunités offertes par ce défi du climat, et à améliorer le financement des projets qui atténuent ce changement climatique et accompagnent la transition.

Il est souligné que le collectif Torba (Algérie) a déjà participé à un atelier, lors de ce mois, pour offrir  un panorama des enjeux et opportunités économiques liés au changement climatique. Les intervenants ont partagé leur analyse sur les barrières rencontrées, et ont proposé des leviers d'action pour faire de la Méditerranée un laboratoire d'action pour le climat. 

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.