Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Nabil Mansouri
  • lundi 7 mai 2018 14:28

Pétrole: le Brent frôle les 76 dollars

 

Les experts estiment que  l'absence de progrès sur la question nucléaire entre l'Iran et les Etats-Unis est justement ce qui pousse les prix à la hausse.

 

Porté par les récentes tensions géopolitiques, le baril de Brent a frôlé, ce lundi matin, les 76 dollars pour la première fois depuis le début de la tendance haussière entamée il y a quelques semaines.

Le baril du Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, a atteint les 75,72 dollars, gagnant 85 cents par rapport à la veille.

En effet, les prix de l’or noir continuent de s’envoler à leur plus haut niveau depuis fin 2014, sur fond de tensions géopolitiques notamment concernant l'avenir de l'accord nucléaire iranien qui sera décidé par les Etats-Unis le 12 mai prochain.

La menace du Président, Donald Trump de retirer son pays de la liste des  signataires de l’accord avec l’Iran et de rétablir les sanctions contre le troisième producteur de pétrole de l’OPEP, aurait pour effet de perturber l'offre mondiale.

Les experts estiment que  l'absence de progrès sur la question nucléaire entre l'Iran et les Etats-Unis est justement ce qui pousse les prix à la hausse. Ils attribuent la forte remontée des cours du pétrole, à une probabilité d’un retrait du président américain de l’accord.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.