Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Xinhua
  • vendredi 9 mars 2018 15:20

Maroc : Le groupe Saham cède son pôle assurances au géant sud-africain Sanlam pour 1,05 milliard de dollars

Le groupe Saham a signalé qu'il avait simplifié son actionnariat en rachetant les parts du groupe Wendel (France).

 

Le groupe marocain Saham a annoncé la cession de ses filiales d'assurance au géant sud-africain Sanlam pour un montant de 1,05 milliard de dollars, indique vendredi un communiqué du groupe marocain.  Sanlam, premier groupe d'assurance en Afrique, va augmenter sa participation dans le capital des filiales assurances du groupe Saham de 46,6% à 100% pour renforcer son positionnement sur le continent, précise le communiqué.

Cette acquisition a été conclue sur la base d'un prix de Saham Assurance Maroc à 120 euros par action, selon la même source. Saham, qui a amorcé en 2010 son développement stratégique en Afrique, est aujourd'hui présent à travers 35 compagnies d'assurance dans 26 pays.  Au terme de ces opérations, Saham aura drainé 1,7 milliard de dollars d'investissements étrangers depuis 2012.

Le groupe Saham a en outre relevé qu'il avait simplifié son actionnariat en rachetant les parts du groupe Wendel (France), lequel a permis d'accélérer de manière substantielle la diversification du groupe lors de son entrée en 2013, dans une optique de transformation en fonds d'investissement. 

Le directeur général de Sanlam, Ian Kirk, a déclaré à cette occasion que son groupe se réjouissait de renforcer ses investissements au Maroc, qui constitue une formidable plateforme continentale aux portes de l'Europe et qui jouit d'une stabilité institutionnelle et macro-économique.

"Nos investissements aux côtés du groupe Saham constituent un véritable modèle gagnant de partenariat interafricain. Nous espérons réaliser ensemble d'autres projets d'envergure à l'avenir", a-t-il ajouté.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.

Sonatrach : « Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés »

« Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés » a déclaré M. Ahmed MAZIGHI, Conseiller du PDG de la SONATRACH, lors d’une conférence de presse organisée ce matin au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Les banques francophones remportent six Trophées African Banker cette année

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé Mardi à Busan, en Corée du Sud, les lauréats des trophées African Banker 2018, organisés chaque année en marge des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement.