Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Lynda Abbou
  • samedi 10 mars 2018 17:29

Présidentielle 2019 : Jil Jadid appelle l’opposition à la mise en place d'un programme politique de transition

Le leader de Jil Jadid qui se dit favorable à une candidature unique de l'opposition pour l’élection présidentielle de 2019 a appelé à la mise en place d'un programme politique de transition afin de "remettre de l'ordre dans la maison Algérie".

 

"Nous refusons  un cinquième  mandat et je sortirai contester  tout seul dans la rue s'il le faut", a lâché le président  du  parti politique Jil Jadid, Sofiane Djilali cet après-midi   à  l'occasion  du  7ème  anniversaire  de  la  création  de  ce parti  d'opposition.  Sofiane Djilali à profité de la forte présence d'hommes politiques et des acteurs  de la société  civile  pour appeler  à la mise en place  d'un programme  politique  de transition  afin de "remettre de l'ordre  dans la maison Algérie". 

Sous les applaudissements de l'assistance, le président de  Jil Jadid a affirmé "l'Algérie n'appartient ni à une personne  ni à une famille". "Que vous ayez fait du bien ou du mal il est grand  temps de  partir " a-t-il  martelé en s'adressant au pouvoir.

 

Le premier  responsable de Jil Jadid a étalé son programme pour la présidentielle de 2019. Ce programme consiste  en l'organisation de l’opposition pour s’entendre sur des points précis. " Venez ! Qu'on travaille ensemble sur mon idée, ou bien proposez d'autre  projets. Je suis  partant  pour toute  initiative " a précisé  Djilali.  Pour lui, le départ  des "gens du 5 ème mandat est une nécessité puisqu'ils ont "  dépassé leurs limites et ont trahi le serment". 

Présidentielle 2019 :  Jil Jadid appelle l’opposition à la mise en place d'un programme politique de transition 

 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Sofiane djilali,il faut au préalable exiger: l'ouverture des médias à l'opposition,rétablir l'indépendance de la justice comme l'a expliqué bouchachi,garantir les libertés individuelles et collectives. Sinon sans c préalables vous allez à l'échec quelque soit votre candidat. Car les partis et organisations soutiens du pouvoir ont toutes les facilités de leur côté,les médias,la justice,les moyens de l'état,l'argent... Vous ne ferez pas le poids sans ça.

    Rapporter Mobencous mardi 13 mars 2018 00:41
  • Bravo et bon courage. La balle est dans le camp de l'opposition des salons.

    Rapporter Ouabdelkader samedi 10 mars 2018 18:48
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.

Sonatrach : « Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés »

« Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés » a déclaré M. Ahmed MAZIGHI, Conseiller du PDG de la SONATRACH, lors d’une conférence de presse organisée ce matin au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Les banques francophones remportent six Trophées African Banker cette année

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé Mardi à Busan, en Corée du Sud, les lauréats des trophées African Banker 2018, organisés chaque année en marge des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement.