Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Février 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • lundi 2 janvier 2017 14:29

Bejaïa: Une grève bien suivie et une marche contrariée par un dérapage violent

 

Des actes de violences sont venus assombrir lundi à Bejaia un mouvement de grève assez suivi des commerçants pour protester contre la hausse de prix et l'augmentation des taxes. Sur les réseaux sociaux, la tendance est à l'indignation contre le "dérapage".

 

 

L'appel à la grève qui a circulé sur les réseaux sociaux pour protester contre la cherté de la vie et l'augmentation des taxes prévues dans la loi de finances 2017 a été suivi lundi par de nombreux commerçants à Bejaïa où l'on enregistre cependant un dérapage dans la violence.

 

Selon des informations concordantes, une marche de quelques centaines de personnes prenait la direction du siège de la wilaya quand des individus ont attaqué et incendié un bus de l'Etablissement Public de Transport Urbain de Bejaia (ETUB).  Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes.

 

Sur la page Facebook de Bejaïa.info de nombreux internautes ont exprimé leur réprobation à l'égard des actes de violence dont seuls les habitants subiront les conséquences.  Ce dérapage est d'autant plus fâcheux que le mouvement de grève semble avoir été bien suivie notamment à  Akbou et Sidi Aïch.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

Colère à la faculté des sciences politiques "Alger 3" : les enseignants décident une grève de 3 jours

Victimes jeudi dernier d'une attaque violente menée par des étudiants présumés, les enseignants de la faculté des sciences politiques de l'université "Alger 3" qui mettent en cause le recteur ont décidé d'un mouvement de grève de trois jours à partir du lundi 20 février 2017.

Air Algérie se "porte mal sur le plan financier ... tout doit être visible" - Boudjemaa Talai

La gestion d'Air Algérie, qui fait face à des problèmes d'organisation, doit être "transparente", a déclaré dimanche à Alger le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemaa Talai, soulignant que l'entreprise "se porte mal" sur le plan financier.

Visite d’Angela Merkel à Alger : La coopération économique aurait été bien meilleure sans la règle du 51/49% (Opinion)

   Mme Angela Merkel sera en visite demain à Alger. Les aspects sécuritaires - notamment la question des clandestins en Allemagne - seront au menu. Mais quid de la relation économique? Le Pr Mebtoul fait un tour d'horizon et explique la règle du 51/49% appliqués aux IDE est dissuasive pour les PME qui "colonne vertébrale de l’économie allemande".