Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 26 Mai 2017

  •   Younès Saadi
  • mardi 16 mai 2017 19:01

Algérie : Marches de protestation de retraités de l’Armée nationale dans 5 wilayas

 

Les retraités de l'ANP à Ain Defla (dr) 

Des retraités de l’Armée nationale populaire (ANP) ont manifesté dans plusieurs wilayas à l’appel de la Coordination nationale des retraités et des radiés de l’ANP.

 

 Des milliers de personnes ont investi les rues des villes d’Ain Defla, Azaba (Skikda), Batna, Chlef et Mila pour réclamer la satisfaction de leurs revendications socioéconomiques par le ministère de la Défense nationale.

 «Nous sommes plusieurs milliers à prendre part à ces marches régionales des retraités et des radiés de l’ANP », nous a indiqué un membre actif de la Coordination nationale des retraités et des radiés de l’ANP qui s’est exprimé sous couvert de l’anonymat.

 «La mobilisation d’aujourd’hui a montré notre capacité de mobilisation et le degré du mécontentement des anciens l’ANP et leurs familles » a-t-il indiqué.

Des blessés, des handicapés et les membres des familles des soldats de l’ANP tombés au champ d’honneur ont participé à ces marches, affirme notre source. Ces derniers s’estiment lésés et abandonnés. « Notre mouvement mobilise également les veuves, les parents ainsi que les enfants des éléments de l’ANP tombés en martyr dans la lutte anti-terroriste », a-t-il fait savoir.

 La Coordination nationale des retraités et des radiés de l’ANP revendique entre autre : la révision à la hausse des pensions de retraite, la revalorisation des primes de blessure, l’octroi des licences de taxi ou café pour les retraités de l’ANP, l’accès aux logements sociaux et lots de terrain, la prise en charge médicale de qualité pour les retraités de l’ANP atteints de maladies et autres.

 Pour faire entendre leur voix, les retraités de l’ANP pourraient investir les rues de la capitale. « La prochaine étape de notre mouvement consiste à organiser une grande manifestations dans les rues de la capitale. C’est le seul moyen qui nous reste pour faire se faire entendre », indique notre source.

 La date de la marche n’a pas été annoncée. « Nous viendront à Alger avec nos familles et celles de nos collègues tombés en martyr. Nous allons faire connaitre souffrance à l’opinion publique nationale », a-t-il indiqué.

 

Manifestation à BatnaManifestation à Batna

 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Le président du Haut-Conseil islamique Bouabdallah Ghlamallah valide les assurances Takaful

   La notion de Takaful en assurances n’est pas antinomique avec l’islam, a déclaré jeudi à Alger, M. Bouabdallah Ghlamallah, le président du Haut conseil islamique (HCI).

Algérie : Une étude sur les préoccupations des opérateurs va être soumise à la Présidence - Samy Boukaila (Audio)

    Une  étude sur préoccupations des opérateurs économiques algériens réalisée par le Cercle d’action et de réflexion  autour de l’entreprise (Care) avec l’appui  du Centre international de l’entreprise privée (CIEP), relevant de la Chambre de commerce américaine, va être soumise à la présidence de la République et au gouvernement, a annoncé, jeudi sur Radio M, Samy Boukaila, membre du Care.

La Tunisie cherche à conserver son avance en matière de recherche et d’innovation (document OBG)

Des initiatives nationales de soutien aux start-ups conjuguées à des subventions internationales à la recherche devraient permettre de renforcer l’activité entrepreneuriale en Tunisie.