Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

  •   Younès Saadi
  • mercredi 17 mai 2017 16:43

Algérie - L'existence du syndicat Snateg (Sonelgaz) menacée par une décision de Mohamed El Ghazi

 Un rassemblement de la Snateg, syndicat menacé d'interdiction désormais (Facebook Snateg)

Le ministre algérien du travail, Mohamed El Ghazi a décidé, dans une note datée du 16 mai de retirer le récépissé d’enregistrement au Syndicat national autonome des travailleurs d’électricité et de gaz (Snateg-Sonelgaz). Décision contestée par le président du Snateg pour qui seule la justice peut prendre une telle mesure.

 

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, a annoncé dans une note signée le 16 mai 2017 par le ministre, Mohamed El Ghazi, le retrait du récépissé d’enregistrement au Syndicat national autonome des travailleurs d’électricité et de gaz (Snateg-Sonelgaz).

Les motifs invoqués dans le document sont : le non-respect des dispositions de la loi 90-14 relative aux modalités d’exercice du droit syndical, le licenciement des dirigeants de l’organisation syndicale et la non-représentativité du syndicat.

Dans sa note, le ministre du Travail ne précise pas quelles dispositions de la loi 90-14 les responsables du Snateg n’auraient pas respectées. Il ne cite non plus aucun article de loi autorisant le retrait du récépissé d’enregistrement à un syndicat pour « non-représentativité ».

Réagissant à ce qui ressemble bien à une dissolution, le président du Snateg, M. Mellal Raouf, a déclaré sur sa page Facebook que seule la justice peut prendre une telle décision. Il a également lancé un appel aux partis politiques, aux syndicats et organisations de la société civile pour manifester leur soutien à son syndicat et dénoncer sa dissolution.

Notons que le Snateg avait annoncé mardi dernier sur sa page Facebook une grève de 5 jours à partir 21 du mois en cours. Cet appel fait suite aux rassemblements organisés aujourd’hui et hier, respectivement à Tizi Ouzou et Bejaia par les travailleurs de la Sonelgaz qui réclament la levée des poursuites judiciaires engagées par les directions de la Sonelgaz contre les délégués syndicaux du Snateg, l’augmentation des salaires de tous les travailleurs, la réintégration de tous les travailleurs sanctionnés en raison de leurs activités syndicales. Le Snateg précise que ses délégués font objet de poursuites judiciaires dans 13 wilayas.

 

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.