Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 23 Juillet 2017

  •   Correspondance particulière
  • vendredi 19 mai 2017 14:41

Rassemblement à Paris pour les réfugiés syriens et migrants subsahariens bloqués à la frontière algéro-marocaine

 

A l’appel de plusieurs associations de l’émigration (maghrébines, syriennes et palestiniennes) et du mouvement associatif français, s’est déroulé, jeudi 18 mai 2017, un rassemblement de solidarité avec les réfugiés syriens et migrants subsahariens bloqués à la frontière algéro-marocaine, près de Figuig.

 

Il pleuvait des cordes, sans discontinuité à  la Fontaine des Innocents, place Joachim-du-Bellay, à Paris mais il y avait encore des échos lointains des rassemblements d'antan, qui se déroulèrent sur la même place, en soutien aux soulèvements dans les pays du monde arabe.

 Les diverses interventions des militants et responsables associatifs avaient pour motif commun : la protestation contre le non-respect des conventions internationales sur les réfugiés et les migrants, contre les manquements à l'Etat de droit et aux libertés – tant dans les pays d'Afrique du Nord que d'Europe (en France en particulier).

 Fut dénoncé également le comportement des autorités algériennes et marocaines, qui bafouent ces conventions internationales, mais aussi la mémoire de ces deux pays, terres d'immigration et d'émigration, et surtout les règles d’hospitalité – encore vivantes parmi la population de Figuig, qui a porté spontanément les premiers secours.

 

LIRE AUSSI : Alger et Rabat "coupables de non-assistance à personne en danger"(Associations)

 

 Deux moments importants de ce rassemblement : l’intervention d’un militant malien, qui a alerté sur la teneur du prochain sommet franco-africain et ses conséquences répressives ; et la lecture de la lettre collective envoyée par les réfugiés syriens aux associations organisatrices de ce rassemblement (voir ci-contre ).

 

 

Les associations présentes ont fait le projet de se retrouver bientôt pour d’autres initiatives de solidarité avec les réfugiés et les migrants.

 

 

Associations et organisations signataires :

Appel d’Avignon à la solidarité avec le peuple syrien

Association Alsace-Syrie

Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT)

Association Clarté Ambition Courage-France

Association de défense des droits de l’homme au Maroc (ASDHOM-France)

Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF)

Association des familles des prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA)

Association des Marocains en France (AMF)

Association des parents et amis des disparus au Maroc (APADM)

Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF)

Association des Tunisiens de l'Isère citoyens des deux rives (ATI-CDR)

Association des Tunisiens en France (ATF)

Association interculturelle pour la laïcité, l’égalité et la solidarité avec les femmes du Maroc (AILES-femmes du Maroc)

Association marocaine des droits humains (AMDH-Paris/Ile de France)

Association Na'oura (Belgique)

Association Promotion des Cultures et du Voyage (APCV)

Association Syrie Démocratie 33

Association TAMAYNUT-France

Association TIDI-France

CEDTIM-IPAM

Collectif algérien en France ACDA (Agir pour le changement et la démocratie en Algérie)

Collectif des amis d’Alep

Collectif international pour défendre les victimes de la mafia immobilière et de la délimitation forestière

Collectif pour une Syrie libre et démocratique

Comité pour le développement et le patrimoine-Palestine

Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Palestine (CRLDHP)

Comité pour le respect des libertés et des droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT)

Coordination des organisations démocratiques marocaines de France pour la dignité, contre l’impunité et la hogra

El Ghorba

EuroMed Droits

Fédération des Amis de Figuig (FAF)

Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR)

Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH)

Femmes plurielles

Forum citoyen Solidarité des marocains en Europe

Forum marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France)

Forum Palestine Citoyenneté

Immigration Développement Démocratie (IDD)

Ligue des droits de l’Homme (LDH)

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)

Parti d'avant-garde démocratique socialiste (PADS-Europe)

Parti socialiste unifié (PSU Maroc), section France

Plateforme euro-marocaine MDCD

Rassemblement Ifni-Aït Baarmrane

Réseau Euromed France

Revivre (association d'aide aux réfugiés syriens primo arrivants)

Sortir du colonialisme

Souria Houria

Union des étudiants algériens en France (UEAF)

Voie Démocratique-Paris (Annahj-Paris)


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

Vidéos

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les agents immobiliers veulent un cadre juridique pour la location chez l’habitant

Les agents immobiliers ont appelé samedi à un  encadrement juridique de la location à courte durée, particulièrement  fréquente durant la saison estivale, et ce, afin de résorber les  transactions informelles dans ce créneau.

Bejaia : Une marche citoyenne violemment réprimée par la police à Aokas

La marche initiée aujourd’hui le 22 juillet dans la ville d’Aokas, par le collectif des citoyens d'Aokas pour dénoncer l’interdiction des conférences du Café Littéraire tourne à l’émeute.

Le financement participatif du 2e prix Ali Boudoukha entre dans ses 4 derniers jours

  Il faudra rassembler près de 800 euros en quatre jours pour atteindre l’objectif des 3000 euros. La campagne sur KissKissBankBank  en appelle à un dernier élan des contributeurs sur le hashtag #boost_algerie_leaks