Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 26 Mai 2017

  •   Correspondance particulière
  • vendredi 19 mai 2017 14:41

Rassemblement à Paris pour les réfugiés syriens et migrants subsahariens bloqués à la frontière algéro-marocaine

 

A l’appel de plusieurs associations de l’émigration (maghrébines, syriennes et palestiniennes) et du mouvement associatif français, s’est déroulé, jeudi 18 mai 2017, un rassemblement de solidarité avec les réfugiés syriens et migrants subsahariens bloqués à la frontière algéro-marocaine, près de Figuig.

 

Il pleuvait des cordes, sans discontinuité à  la Fontaine des Innocents, place Joachim-du-Bellay, à Paris mais il y avait encore des échos lointains des rassemblements d'antan, qui se déroulèrent sur la même place, en soutien aux soulèvements dans les pays du monde arabe.

 Les diverses interventions des militants et responsables associatifs avaient pour motif commun : la protestation contre le non-respect des conventions internationales sur les réfugiés et les migrants, contre les manquements à l'Etat de droit et aux libertés – tant dans les pays d'Afrique du Nord que d'Europe (en France en particulier).

 Fut dénoncé également le comportement des autorités algériennes et marocaines, qui bafouent ces conventions internationales, mais aussi la mémoire de ces deux pays, terres d'immigration et d'émigration, et surtout les règles d’hospitalité – encore vivantes parmi la population de Figuig, qui a porté spontanément les premiers secours.

 

LIRE AUSSI : Alger et Rabat "coupables de non-assistance à personne en danger"(Associations)

 

 Deux moments importants de ce rassemblement : l’intervention d’un militant malien, qui a alerté sur la teneur du prochain sommet franco-africain et ses conséquences répressives ; et la lecture de la lettre collective envoyée par les réfugiés syriens aux associations organisatrices de ce rassemblement (voir ci-contre ).

 

 

Les associations présentes ont fait le projet de se retrouver bientôt pour d’autres initiatives de solidarité avec les réfugiés et les migrants.

 

 

Associations et organisations signataires :

Appel d’Avignon à la solidarité avec le peuple syrien

Association Alsace-Syrie

Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT)

Association Clarté Ambition Courage-France

Association de défense des droits de l’homme au Maroc (ASDHOM-France)

Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF)

Association des familles des prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA)

Association des Marocains en France (AMF)

Association des parents et amis des disparus au Maroc (APADM)

Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF)

Association des Tunisiens de l'Isère citoyens des deux rives (ATI-CDR)

Association des Tunisiens en France (ATF)

Association interculturelle pour la laïcité, l’égalité et la solidarité avec les femmes du Maroc (AILES-femmes du Maroc)

Association marocaine des droits humains (AMDH-Paris/Ile de France)

Association Na'oura (Belgique)

Association Promotion des Cultures et du Voyage (APCV)

Association Syrie Démocratie 33

Association TAMAYNUT-France

Association TIDI-France

CEDTIM-IPAM

Collectif algérien en France ACDA (Agir pour le changement et la démocratie en Algérie)

Collectif des amis d’Alep

Collectif international pour défendre les victimes de la mafia immobilière et de la délimitation forestière

Collectif pour une Syrie libre et démocratique

Comité pour le développement et le patrimoine-Palestine

Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Palestine (CRLDHP)

Comité pour le respect des libertés et des droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT)

Coordination des organisations démocratiques marocaines de France pour la dignité, contre l’impunité et la hogra

El Ghorba

EuroMed Droits

Fédération des Amis de Figuig (FAF)

Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR)

Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH)

Femmes plurielles

Forum citoyen Solidarité des marocains en Europe

Forum marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France)

Forum Palestine Citoyenneté

Immigration Développement Démocratie (IDD)

Ligue des droits de l’Homme (LDH)

Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)

Parti d'avant-garde démocratique socialiste (PADS-Europe)

Parti socialiste unifié (PSU Maroc), section France

Plateforme euro-marocaine MDCD

Rassemblement Ifni-Aït Baarmrane

Réseau Euromed France

Revivre (association d'aide aux réfugiés syriens primo arrivants)

Sortir du colonialisme

Souria Houria

Union des étudiants algériens en France (UEAF)

Voie Démocratique-Paris (Annahj-Paris)


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Le président du Haut-Conseil islamique Bouabdallah Ghlamallah valide les assurances Takaful

   La notion de Takaful en assurances n’est pas antinomique avec l’islam, a déclaré jeudi à Alger, M. Bouabdallah Ghlamallah, le président du Haut conseil islamique (HCI).

Algérie : Une étude sur les préoccupations des opérateurs va être soumise à la Présidence - Samy Boukaila (Audio)

    Une  étude sur préoccupations des opérateurs économiques algériens réalisée par le Cercle d’action et de réflexion  autour de l’entreprise (Care) avec l’appui  du Centre international de l’entreprise privée (CIEP), relevant de la Chambre de commerce américaine, va être soumise à la présidence de la République et au gouvernement, a annoncé, jeudi sur Radio M, Samy Boukaila, membre du Care.

La Tunisie cherche à conserver son avance en matière de recherche et d’innovation (document OBG)

Des initiatives nationales de soutien aux start-ups conjuguées à des subventions internationales à la recherche devraient permettre de renforcer l’activité entrepreneuriale en Tunisie.