Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 20 Novembre 2017

  •   Algérie Presse Service
  • samedi 15 juillet 2017 17:00

Algérie : 16.000 logements livrés à Sidi Abdellah d'ici à novembre 2017 (Tebboune)

Les 16.000 unités qui devraient être livrées d'ici à novembre prochain s'ajouteront aux 10.000 unités d'ores et déjà inaugurées par le président Abdelaziz Bouteflika, selon le Premier ministre.

 

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé samedi à Alger que 16.000 logements de type location-vente "AADL" devraient être livrés à Sidi Abdellah (Alger) d'ici à novembre prochain, ce qui portera le nombre total de logements distribués dans ce cadre dans cette ville nouvelle à 26.000 unités.

8.000 logements AADL seront distribués en août prochain dans la ville nouvelle de Sidi Abdellah, a précisé M. Tebboune en marge de l'inauguration de la 2e tranche du programme de logements de la ville nouvelle de Sidi Abdellah, ordonnant aux parties en charge du projet de préparer 8.000 autres unités à distribuer en novembre prochain.

Les 16.000 unités qui devraient être livrées d'ici à novembre prochain s'ajouteront aux 10.000 unités d'ores et déjà inaugurées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ce qui portera le nombre total de logements "AADL" distribués à Sidi Abdellah à 26.000 unités, a souligné le Premier ministre, ajoutant que la ville nouvelle de Sidi Abdellah devrait être livrée intégralement fin 2018 et début 2019.

M. Tebboune a procédé samedi à l'inauguration de la 2e tranche du programme de logements de la ville nouvelle de Sidi Abdellah. Il s'agit de 3.280 logements, dont 2.080 unités de type location-vente et 1.200 logements publics promotionnels (LPP). Le Premier ministre a également procédé à la pose de la première pierre d'un projet de réalisation de 14.200 autres logements à Sidi Abdellah, dont 11.000 unités de type location-vente et 3.200 LPP.

Au cours de cette visite d'inspection et de travail dans la wilaya d'Alger, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du programme du président de la République, M. Tebboune a affirmé que cette visite lui permettait de s'enquérir de l'état d'avancement du programme de développement mis en œuvre par le gouvernement.

Le Premier ministre était accompagné d'une importante délégation ministérielle et de nombreux responsables locaux. Auparavant, M. Tebboune avait inauguré le 1er tronçon de la double voie reliant le nord de la ville de Zeralda au cyberparc de Sidi Abdellah.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Plus de 220 millions de personnes sous-alimentées en Afrique subsaharienne (FAO)

Au cours de la première décennie du millénaire, l'Afrique subsaharienne a réalisé des progrès remarquables dans la lutte contre la faim mais la situation a changé entre les années 2015 et 2016.

Pendant ce temps au Maroc: L’industrie du cinéma est une chose sérieuse

Le nombre croissant de tournages qui ont rapporté quelque 280 millions de dirhams (3,4 milliards de dinars) qui ont été investis par des étrangers en 2016.

Algérie : Les partis de l’opposition réagissent à l’annulation de l’Impôt sur la fortune

Les partis politiques de l'opposition critiquent le retrait par la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) de l'impôt sur la fortune du projet de loi de finances 2018. Ils  qualifient cette démarche de "décision populiste " qui intervient dans le contexte des élections locales.