Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mercredi 9 août 2017 16:59

Algérie-Presse: Le journal La Tribune menacé de disparition

L'ancien siège de la Tribune à Hussein Dey (de) 

 

Le journal La Tribune est menacé de disparaitre. Deux de ses actionnaires,. Cherif Tifaoui et Djamel Djerrad ont pris mercredi a décision d'arrêter la parution du journal après avoir échoué à trouver une solution aux "tracasseries" administratives dans lesquelles se débat le journal depuis le décès de son directeur de la publication M. Hassan Bachir Cherif.

Les propriétaires de la Sarl Omnium Maghreb presse ont saisi la justice, mardi, en procédure de référé pour la cessation de l’activité de la SARL qui édite le journal. Une décision qualifiée «d’extrême » par le collectif de La Tribune.

 Les «dettes faramineuses du journal, qu’il ne peut honorer, sont la raison invoquée pour cette mise en faillite » note le collectif qui défend, « sans dénigrer la valeur des autres entreprises ou produits » le fait qu’un journal ne peut être considéré « comme n’importe quel autre produit commercial, ».

 Le collectif de la Tribune  souligne dans un communiqué qu’il « refuse-t-il une telle mise à mort du journal et appelle tous les responsables, à tous les niveaux et ayant la moindre once de pouvoir décisionnel, à réagir pour trouver une ou des solution(s) - un échéancier pour le paiement des dettes par exemple- qui permettraient au journal de continuer à jouer son rôle de média et de vecteur d’information. ».Le « collectif a décidé de poursuivre son travail et de maintenir, tant qu’il pourra, la Tribune en vie. »


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.

Algérie :PLF 2018, l’Etat veut engranger 70 milliards DA en augmentant l’impôt sur les dividendes de 10 % à 15 %

 Le gouvernement évoque le principe d’égalité devant l’impôt entre nationaux et étrangers pour justifier son alignement.