Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 26 Septembre 2017

Algérie: Plus de 1900 hectares ravagés dans 186 incendies en une semaine

Une superficie de 1907 hectares (ha) a été ravagée par les flammes dans 186 incendies enregistrés durant la période allant du 10 au 16 août au niveau national, selon un bilan établi, jeudi, par la Direction Générale des Forêts (DGF).

 


Les feux ont parcouru 438 ha de forêts, 351 ha de maquis, 1118 ha de broussailles, soit une moyenne de 27 foyers par jour et une superficie de 10 ha par foyer, précise la même source.
Selon le même bilan, depuis le 1er juin au 16 août, les services de la direction générale des forêts ont enregistré 2121 foyers ayant parcouru une superficie de 31941 ha.
La superficie ravagée par flammes concerne 15543 ha de forêts, 7904 ha de maquis, 8494 ha de broussailles, soit une moyenne de 28 foyers par jour et une superficie de 15 ha par foyer.
Le nombre d'incendies et la superficie parcourue par les flammes a connu une hausse comparativement à la même période de l'année dernière, où il avait été enregistré 1486 foyers ayant parcouru une superficie totale de 8555 hectares, dont 3219 ha de forêts, relève la DGF.
Parmi les wilayas les plus touchées par les incendies figurent, notamment, Skikda avec 5938 hectares dévastés dans 157 foyers, suivie de Bejaia (5521 ha et 154 foyers), Guelma (5418 ha et 39 foyers), Tizi-Ouzou (2811 ha et 264 foyers), Annaba (2460 ha et 22 foyers), El-Tarf (2315 ha et 194 foyers), Médéa (1620 ha et 119 foyers), Jijel (1116 ha et 102 foyers), ajoute la même source.
Le dispositif de prévention et de lutte contre les incendies, mis en place le 1er juin, sera maintenu jusqu'à la fin de la campagne prévue le 31 octobre prochain, rappelle la DGF, réitérant son appel aux citoyens à observer plus de vigilance face aux risques d'incendies durant cette période, et à apporter leur contribution au plan d'alerte et de prévention.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Nouvelle circulaire de la Banque Centrale pour mieux gérer les risques de blanchiment d’argent

 La Banque centrale de Tunisie (BCT) a publié, le 19 septembre 2017, une nouvelle circulaire adressée aux banques et aux établissements financiers, pour mieux gérer les risques de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme, disponible sur son site web.

L’Algérie face à la crise : un Quantitative Easing pour quel Qualitative Easing? (contribution)

  Il n’y a pas de solutions miracles à une crise qui est la conséquence d’un aveuglement de plusieurs décennies, estime Othmane Benzaghou. Le recours au financement non-conventionnel n’est pas la panacée, le pays doit engager des réformes nécessaires parfois «douloureuses » mais qui peuvent sur cinq à dix ans inscrire l’Algérie dans sa modernité économique et celle de son environnement régional...

"La Tunisie vit au-dessus de ses moyens" selon le Pr Fatma Marrakchi Charfi (Entretien)

La Tunisie vit au-dessus de ses moyens, et la loi de finances 2018 constituera un véritable exercice d’équilibriste pour le nouveau gouvernement, confronté à une telle situation économique. C’est ce que pense Fatma Marrakchi Charfi, Pr universitaire en Sciences économiques, dans un entretien accordé à l’agence TAP.