Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • jeudi 24 août 2017 11:00

Tunis proteste auprès d’Ankara suite à des déclarations hostiles d’un prédicateur égyptien résidant en Turquie

Wajdi Ghonim (capture vidéo).

Commentant un discours de Béji Caïd Essebsi sur l’égalité successorale entre les hommes et les femmes et l’autorisation du mariage des femmes tunisiennes avec des non-musulmans, le prédicateur Wajdi Ghonim a qualifié le chef d’Etat tunisien de « criminel », de « mécréant », d’« apostat », entre autres qualificatifs.

 

 

La Tunisie a convoqué hier l’ambassadeur turc à Tunis pour protester contre les déclarations violentes du prédicateur égyptien Wajdi Ghonim, auquel Ankara offre l’asile politique, à l’endroit du président tunisien suite à son discours du 13 août dernier sur l’égalité successorale entre les hommes et les femmes et l’autorisation du mariage des femmes tunisiennes avec des non-musulmans.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères, rapportent des médias tunisiens, s’est étonné, auprès du diplomate turc, de voir « le dénommé Wajdi Ghonim » profiter de sa résidence en Turquie « pour attaquer l’Etat tunisien et ses symboles ».

Pour rappel, dans une vidéo commentant le discours de Béji Caïd Essebsi du 13 août dernier, le prédicateur égyptien a qualifié le chef d’Etat tunisien de « criminel », de « mécréant », d’« apostat », entre autres qualificatifs. Il a notamment déclaré : « Ces mécréants veulent changer les lois d’Allah. Je vous déteste […] au nom d’Allah. Je ne vous aimerai qu’à 3 conditions : que vous vous repentissiez, deveniez musulmans et acceptiez l’instauration de la charia. »

Selon des médias tunisiens, l’ambassadeur turc à Tunis a qualifié d’« inacceptables » les déclarations de Wajdi Ghonim.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.