Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

Algérie: Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques prochainement à Alger

L'ambassadeur britannique à Alger, Andrew Noble (dr)

Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques spécialisées dans le secteur des hydrocarbures sera en visite dimanche prochain à Alger, a indiqué mardi à Tizi-Ouzou l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Andrew Noble.

 


Cette visite, qui s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre l'Algérie et le Royaume-Uni, se déroulera "au niveau de la Résidence de ce représentant diplomatique en présence d'investisseurs algériens", a indiqué le diplomate, lors d'une rencontre avec les opérateurs de la wilaya de Tizi-Ouzou, organisée par la Chambre de commerce et d'industrie Djurdjura (CCID) à l'hôtel les Trois Roses.
"Cette rencontre vise à renforcer les relations entre les investisseurs des deux pays", a-t-il précisé, affirmant : "Nous somme prêt à faire ce qu'il faut pour établir une connexion entre le Royaume-Uni et l'Algérie".
L'Ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie a déclaré qu'il remettra des invitations aux chefs d'entreprises de la wilaya de Tizi-Ouzou activant dans le secteur des hydrocarbures pour assister à cette réception afin de rencontrer d'éventuels partenaires en Ecosse, ajoutant que cette visite sera une opportunité pour les investisseurs des deux pays pour nouer des contacts directs.
L'autre événement annoncé par M. Noble est la célébration le 8 novembre prochain, en collaboration avec les ministères de la Défense nationale et des Affaires étrangères, du 75eme anniversaire du débarquement des troupes alliées en Algérie (en 1942), "un épisode important" de l'Histoire dans lequel "l'Algérie a joué un rôle mondial pour mettre un terme au régime brutal d'Hitler", a-t-il souligné.
Et d'ajouter : "Cet événement sera également une occasion pour commémorer aussi le sacrifice des enfant de ce pays et surtout des mères algériennes, qui ont été impliqués dans cette guerre. Un sacrifice qui n'a pas été assez commémoré".
Le diplomate britannique a rencontré lors de sa visite à Tizi-Ouzou le wali, Mohammed Bouderbali, pour discuter des possibilités d'investissement dans la wilaya. M. Noble s'est également rendu à l'université "Ahmed Tessa", où il a abordé avec le recteur l'enseignement de la langue anglaise.
Lors de cette entrevue au rectorat, l'Ambassadeur a affiché un intéressement pour le développement des relations avec l'université algérienne qu'il a considéré comme "la locomotive de développement de toute la wilaya".
Dans une déclaration à l'APS, il a fait état d'opportunités d'investissement dans la wilaya de Tizi-Ouzou, notamment dans le secteur du commerce.
Ce représentant diplomatique a terminé sa visite à la maison de l'artisanat du centre-ville de Tizi-Ouzou.
Ayant découvert des créations artisanales de Kabylie dans un musée à Alger qu'il a trouvé "fantastique", M. Noble indiqué à l'APS avoir saisi l'occasion de sa première visite dans la wilaya de Tizi-Ouzou pour voire sur place la production artisanale locale.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.