Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 12 octobre 2017 12:30

"En bloquant l'accès à notre site, Algérie Télécom viole trois libertés fondamentales" (TSA, communiqué)

Qui a ordonné le blocage de l'accès à TSA le 5 octobre dernier? Une semaine après il reste toujours inaccessible et le mystère complet.

Selon ce communiqué de Tout sur l’Algérie, que nous publions intégralement, le blocage de l’accès à ce journal électronique qui a commencé le 5 octobre au soir pourrait être une « opération clandestine » que « personne ne veut d’ailleurs assumer ».

 

 

Depuis maintenant presque une semaine, le site TSA et sa version en arabe sont inaccessibles sur le réseau ADSL d’Algérie Télécom. Nos lecteurs qui tentent de se connecter pour s’informer sur la situation en Algérie sont accueillis par un message de refus.

Le blocage a commencé jeudi 5 octobre vers 23 heures. Cela peut laisser penser qu’il s’agit d’une opération clandestine. Une opération que personne ne veut d’ailleurs assumer. Tout au long de la semaine, nous avons tenté d’obtenir des explications. En vain.

Algérie Télécom refuse de coopérer et le gouvernement, via le ministre de la Communication, parle de problème technique. Vraiment ?

Le mutisme d’Algérie Télécom et son inertie à trouver une solution conduisent à la violation de trois libertés fondamentales.

La première est une atteinte flagrante à la liberté de la presse. TSA est le média le plus consulté d’Algérie, avec plus de 7 millions de visites mensuelles pour ses deux versions. Nous sommes connus pour notre sérieux, notre rigueur et notre indépendance dans le traitement de l’information. Nous bloquer est une atteinte à la liberté d’expression. Et nous tenons plus que tout à cette liberté.

La deuxième liberté touchée est celle d’accès à Internet. Algérie Télécom viole délibérément les engagements de l’État algérien en la matière. En juillet 2012, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a reconnu que l’accès à Internet et la liberté d’expression qui l’accompagne sont un droit fondamental.

Enfin, Algérie Télécom porte atteinte à la liberté d’entreprendre. TSA est édité par une entreprise qui emploie des journalistes et des techniciens. En bloquant l’accès au site, Algérie Télécom entrave le fonctionnement de l’entreprise. En toute impunité.


Évaluer cet élément
(13 Votes)

Laissez un commentaire



8 Commentaires

  • Nous les lecteurs de TSA sommes les 1er lésés par ses mesures répressives mais ce n est pas ça qui arrêtera la vérité et
    L information continuera à circuler
    Bon courage à l équipe de TSA

    Rapporter Kadid baya vendredi 13 octobre 2017 21:14
  • s agit il d un problème technique auquel cas il est inadmissible que le prestataire de services , PTIC, le laisse perdurer sans y remédier au alors d une mesure de restriction de la liberté de la presse en infraction a la constitution .les libertés ne doivent pas être gérées illégalement selon l humeur de certains sinon c est la loi de la jungle.

    Rapporter elhadj vendredi 13 octobre 2017 10:29
  • Je suis pour la censure de "Tout Contre l'Algérie mais Tout pour le Maroc", parce que trop c'est trop. Avec "Algérie Plus" ces deux sites ne sont rien d'autre que des outils délibérés de démolition anti Algérie au service de l'étranger. Anti Algérie dans son ensemble au point d'offrir par leurs "articles" leur pâture aux sites marocains ou à " François de Souche" et consorts. Quel bonheur pour les haineux de l'Algérie d'y trouver matière à rabaisser le peuple algérien tout entier.
    " Siwel " n'est qu'un servile organe de propagande sioniste et raciste haineusement anti arabe primaire. Ce qui n'est pas le cas des autres sites francophones de tous bords politiques qui ne se privent pas de critiquer le pouvoir en place et de signaler les déficiences, chose hautement recommandable et indispensable en qualité de contre-pouvoir dans un pays politiquement sous-développé.
    Tout le monde doit avoir liberté totale de s'exprimer et de défendre ses thèses pro et contre: arabistes, islamistes, berbéristes, droitistes, gauchistes et tous les "istes" de la terre MAIS la haute trahison à l'égard de son propre peuple est la limite à ne pas franchir.

    Rapporter LHomme de Méchta-Afalou vendredi 13 octobre 2017 08:35
  • @tafgast
    Merci de citer tes sources et ne pas faire du bashing TSA à ton tour.

    Rapporter pixies jeudi 12 octobre 2017 22:37
  • Faites beaucoup de bruit sur cette affaire.Ne vous laissez pas faire.

    Rapporter Moha jeudi 12 octobre 2017 19:05
  • Entièrement d'accord et de tout coeur avec vous, sauf que vous oublié un élément fondamental ; vous avez affaire à une voyoucratie. Le cas de CEVITAL à Béjaia est une autre preuve de ce fait du prince et du "dazou maa houm" tout comme le sont des milliers de cas de citoyens piétinés au mépris de tout droit.
    Rabi Idjib L'Kheir !

    Rapporter Md Benali jeudi 12 octobre 2017 18:19
  • TSA est un journal versant davantage ans le bashing Algérie et la désinformation qu'autre chose. A croire qu'il tire ses subvention du plus grand pays producteur de kif du monde!. Alors qu'on ne nous raconte pas d'histoire sur l'objectivité et l'impartialité de cette prétendue presse électronique hébergée en France et ailleurs!

    Rapporter tafgast jeudi 12 octobre 2017 15:28
  • Quand on se tait devant la censure de sites kabylistes,on ne favorise pas la liberté d'expression.Quand c'est le MAK qui est visé et pourchassé personne dans les milieux journalistiques algériens n'ose ne serait-ce que de rapporter l'information.Quand Ferhat Mehenni est insulté ,diffamé et qu'on appelle à son lynchage; la presse écrite indépendante...d'elle -même se tait et verse dans le mensonge par omission.Non messieurs la liberté n'est pas à géométrie variable.Il faut dénoncer toutes les impostures sans exception pour être crédible.
    Non à la censure d'où qu'elle vienne !

    Rapporter AKSIL jeudi 12 octobre 2017 12:55
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.

Algérie : Ouyahia inaugure le complexe gazier Reggane Nord

Le complexe produira plus de huit (8) millions m3/jour de gaz et 148 barils/jour de condensat, sachant que la période du plateau de production est de douze (12) années, avec une moyenne de production de 2,7 milliards de m3/an.

Une vague de froid touchera l’Algérie à partir de ce soir : jusqu’à -3 C°

Une météo plus hivernale va marquer la partie nord du pays à compter de ce soir jusqu’au week end prochain, en raison de l’arrivée d’une vague de froid d’une intensité moyenne, indique le Model nord américain des prévisions météo.