Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • jeudi 12 octobre 2017 16:48

Le Maroc voudrait acquérir des missiles sol-air russes S400, dont l’armée algérienne serait équipée (médias)

Les missiles sol-air S400, un système de défense contre-aérienne connu pour son efficacité.

Selon une source militaire marocaine citée par Le360.ma, « les Russes sont très forts en armement de défense anti-aérienne » et « c'est là que le besoin est ressenti le plus par l'armée marocaine, dans sa composante terrestre pour être précis, pour mieux protéger ses frontières terrestres ».

 

 

Selon Le360.ma, qui cite une source militaire non identifiée ayant requis l’anonymat, le Maroc négocierait l'acquisition de missiles sol-air russes S400 dans le but de renforcer sa Défense contre-aérienne (DCA).

« Les Russes sont très forts en armement de défense anti-aérienne », a déclaré cette source au journal électronique marocain, et « c'est là que le besoin est ressenti le plus par l'armée marocaine, dans sa composante terrestre pour être précis, pour mieux protéger ses frontières terrestres ».

La source citée Le360.ma admet encore plus explicitement que ces probables acquisitions de missiles sol-air russes est un énième acte de la course aux armements avec l’Algérie : « Il faut évaluer les besoins d'un œil stratégique (…). Et sur ce point, il suffit juste de constater que le voisin de l'est, l'Algérie, si on en juge par des photos publiées par le blog algérien Secret Difa3, possèderait quatre régiments de missiles sol-air S400, dont une partie est déployée à sa frontière ouest avec le Maroc. D'après le même blog, un contrat de livraison des S-400 en Algérie a été signé en 2014. Une photo d'un camion BAZ-64022 équipé d'une rampe de lancement bâchée confirme en effet la livraison. Selon l'auteur, la photo a été prise au printemps 2015 lors de tests des armes livrées. Toujours selon le blog, l'Algérie devrait en équiper 3 ou 4 régiments (soit 6 à 8 groupes composés chacun de huit batteries). »

Le journal électronique marocain a publié cette information le lendemain de visite à Rabat du Premier ministre russe, Dimitri Medvedev. Cette visite a été marquée par la signature de 11 accords et mémorandums d’accords de coopération entre les deux pays. Un seul se rapporte à une coopération de type militaire et porte sur « la protection réciproque des produits de l'activité intellectuelle, et la protection de la propriété intellectuelle dans le cadre de la coopération bilatérale dans le domaine militaro-technique ». 


Évaluer cet élément
(8 Votes)

Laissez un commentaire



4 Commentaires

  • fausse info du début a la fin.

    d´abord ce pseudo-militaire devrait savoir que l´Algérie n´a pas de S400 malgrés la fake news propagée par des pseudo-experts du blog cité, ils ont tout simplement mal reconnu le véhicule transportant le S300 PMU2 et pris pour S400.

    tass l´agence russe officielle a fait y´a quelques jours encore une liste des pays ayant déja commandé ou allant commander le S400,et surprise, aucune mention de l´Algérie !!

    Russie-Inde-Chine-Turquie-Arabie saoudite

    http://tass.com/defense/969682

    Rapporter ANP scorpion vendredi 13 octobre 2017 14:53
  • Quel gâchis entre ces deux pays frères. Nos besoins sont énormes en infrastructures, en éducation et santé, et au lieu de ça, ces deux pays à la peine mettent leurs deniers dans des armes super couteuses qui ne serviront jamais et qu'il faudra finance en maintenance pendant des années... A quand la course à la fraternité et à la construction mutuelle d'une zone intégrée digne de ce nom...

    Rapporter Toukkani vendredi 13 octobre 2017 09:17
  • LES MISSILES DE LA BÊTISE

    Note: Il existe deux sortes de nations, les nations bâties sur des socles solides de culture scientifique, de recherches, d´innovations, de traditions industrielles nationales, de vrai patriotisme, de labeur, de sueur et travail sérieux, de patience et d´abnégation et sur d´autres valeurs universelles de progrès, et
    nous avons les autres nations qui n´ont de nation que le nom.

    Ces dernières "nations", élevées sur un socle de dépannage, de bricolage et de bêtise, elles n´apportent à l´humanité que des problèmes. Émigration en masse, harragas, chômeurs, économies gangrenées par la corruption, éducation inexistante et encore moins une tradition scientifique, bref ce genre de nations râtées se
    livrent un duel " nationaliste" en parlant de ...missiles russes, missiles fabriqués en Russie, par des techniciens russes, des ingénieurs russes éduqués dans des instituts
    russes et la Russie ne vendra pas ni au Maroc ni à l´Algérie sa haute gamme, mais bien la camelotte d´ailleurs détruite en une heure par un autre missile russe si jamais le Marox ou l´Algérie veut faire du zèle.

    Il en est de même pour les autres armes achetées et par le Maroc et l´Algérie et les autres, armes dites " sophistiquées mais en fait des cadeaux payés au prix fort, empoisonnés.

    Car, les amis, l´arsenal de la Libye au temps de feu Kaddafi n´a pas empêché les avions des pays qui ont vendu ces armes "sophistiquées" au régime de Moammar kaddafi de détruire et ces armes y inclus missiles, anti-missiles etc. et
    toute l´infrastructure de la Libye en quelues heures.....

    Donc, si vraiment le Maroc et l´Algérie avaient le moindre atôme de sagesse si, les billions de dollars perdus dans l´achat des missiles et autres bêtises avaient été investis dans des industries nationales, des universités dignes de ce nom et surtout dans l´éducation, la santé et le bien être des citoyens, alors et le Maroc et l´Algérie exporteraient des armes sophistiquées au lieu d´en acheter.
    Á répétition , l´Irak de Saddam Hussein, la Libye de Kaddafi, etc.. refont la même bêtise. Acheter des armes avancées sans savoir les utiliser faute de techniciens qualifiés et dès que les vraies puissances le souhaitent, ces armes achetées hier au prix fort sont tout bonnement détruite..

    Car, dans chaque missiles russe ou autre, chaque bombe, chaque avion, chaque canon etc.. se trouve une petite puce microscopique -mémoire qui informe le vendeur de chaque mouvement de ces armes. Le moindre mouvement.

    De même pour les autres fournisseurs (France, Allemagne, USA etc..), leurs armes vendues aux pays de la bêtise ne sont jamais de dernière génération et sont bien marquées
    pour être détruite rapidement dans le cas où les pays de la bêtise essayent de tourner ces armes non contre leurs voisins (Arabie-Saoudite -Yémen, Syrie-Turquie, Maroc-Algérie, Pays Du Golf-Quatar , Irak-Kurdes, etc..) mais contre
    les vraies puissances, pas puissance en guele " nationaliste" mais en technologie.

    In: Les Missiles De la Bêtise Maghrébine, par Moha le Fossaire, page 213, Éditions de Bêtise Absolue Arabe, ISBN 1967 -B. Traduit de Tifinagh par Ayoub Zeitouni.

    Fin de note.

    Vue que nous sommes le vendredi, Belkbir constate tout simplement:

    Dans le meilleurs des mondes et le Maroc et l´Algérie depuis des décennies et ensemble auraient non seulement pu fabriquer leurs propres missiles mais aussi au moins envoyé un satellite dans l´espace.

    Faire de la surenchère aujourd´hui sur des missiles russes est le signe de la bêtise absolue . Que connaîssent les ânes
    à la technique?

    Bon week end, et gavez-vous de missiles.

    Rapporter Belkbir vendredi 13 octobre 2017 06:53
  • Bonjour
    c'est plus un souhait qu'une commande ...... même l’Algérie ne l'a pas encore officiellement.

    Rapporter KF-48 jeudi 12 octobre 2017 16:45
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.  

Montage automobile : Les concessionnaires vont devoir chercher leurs équipementiers (responsable)

« La stabilité politique du pays et le cadre incitatif à l’investissement sont des atouts qui permettront d’attirer les équipementiers étrangers », selon un responsable du ministère de l’Industrie.