Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

  •   TAP
  • vendredi 20 octobre 2017 14:13

Tunisie : Les pièces de rechange, habits et cosmétiques à 80% contrefaits (OTIC)

Le chiffre d’affaires du marché des contrefaçons avoisine les 500 milliards de dollars annuellement et enregistre une évolution annuelle de 10%.


« Plus de 80% des composantes automobiles, habits et produits cosmétiques en vente en Tunisie sont contrefaits et représentent des risques sanitaires et économiques», a révélé, jeudi le président de l'Organisation tunisienne pour informer le consommateur (OTIC), Lotfi Riahi.
Il a fait cette déclaration en marge de la 3ème édition du forum international de lutte contre la contrefaçon qui se tient à Tunis, du 19 au 22 octobre 2017, sur le thème “La contrefaçon… qui stoppe l’hémorragie?”, et qui a détruit environ 100.000 produits contrefaits, saisis par les services de la douane et le corps du contrôle économique.
Riahi estime “nécessaire de sensibiliser le citoyen aux répercussions de ce phénomène qui a pris une grande ampleur”.
Le président de l’OTIC a aussi incité le consommateur à boycotter les produits proposés par les vendeurs ambulants à bas prix, dont les produits cosmétiques qui pourraient être dangereux pour la peau, ou les composantes automobiles pouvant être la cause des accidents de la route.
Il a également évoqué une étude élaborée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en collaboration avec l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle ayant montré que le chiffre d’affaires du marché des contrefaçons avoisine les 500 milliards de dollars annuellement et enregistre une évolution annuelle de 10%. Riahi regrette l’absence de statistiques précises concernant l’ampleur de ce phénomène en Tunisie.
De son côté, le directeur général de City Cars, concessionnaire de KIA motors Tunisie, Mehdi Mahjoub, a indiqué que “les grandes quantités de pièces de rechange contrefaites actuellement en vente en Tunisie pourraient avoir de grandes incidences sur les autres composantes des voitures et être ainsi la cause d’accidents mortels”.
Quant au gouverneur de Tunis, Omar Mansour, il a fait savoir que la Tunisie a mis en place plusieurs mesures visant la lutte contre la vente des produits de la contrebande ayant envahi le territoire tunisien et menaçant la santé du citoyen et l’économie nationale.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Sonelgaz envisage d’exporter de l’électricité vers la Libye

La partie libyenne a exprimé son intérêt pour une éventuelle connexion au réseau électrique algérien.

DZ Joker provoque une avalanche de commentaires en promettant une vidéo le jour du vote

DZ Joker, auteur de la célèbre vidéo « Mansotiche » promet une vidéo explosive le jour du vote.

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib (Audio-vidéo)

Mabrouk Aib estime que la baisse du prix du baril devrait être perçue comme « le signal d’alarme qui nous réveille » pour réfléchir à diversifier notre économie.