Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Amar Ingrachen
  • mardi 7 novembre 2017 17:34

« Les Algériens sont extrêmement ouverts sur le monde », Amin Khan (Audio-Vidéo)

Amin Khan dirige une collection « Nous autres » publiée par les Editions Chihab.

 

Lors de son passage sur Radio M. pour présenter le dernier volume de la collection « Nous autres » qu’il dirige, à savoir Notre rapport au monde,  Amin Khan a indiqué que, contrairement aux idées reçues, « les Algériens sont extrêmement ouverts sur le monde ».  « Il ne faut pas généraliser. Il y a une fermeture qui est en fait celle des élites politiques et institutionnelles. De facto, il y a les effets de la fermeture subis par la société. Mais les Algériens eux-mêmes sont extrêmement ouverts sur le monde.

On a commencé à le constater dès l’avènement de la parabole jusqu’au cas extrême actuel avec le phénomène de la Harga. Les Algériens savent ce qui se passent dans le monde, ils sont informés et élaborent eux-mêmes leur propre jugement », estime-t-il en soulignant que «  le problème de notre société aujourd’hui est qu’elle ne dispose pas des instruments d’expression de son identité et de sa volonté ». Selon lui, « les Algériens non pas peur du monde et la fermeture des ses frontières et sa difficile accessibilité pour les étrangers désireux de la visiter reflètent davantage la fermeture des élites au pouvoir que celle de la société algérienne qui, elle, est ouverte et généreuse.

Amin Khan dirige une collection « Nous autres » publiée par les Editions Chihab. Il a coordonné trois volumes, Notre rapport au monde,  Pour un manifeste de l’Algérie heureuse, ainsi que Penser ! auxquels ont participé nombre d’intellectuels algériens dont Said Djaafer, Malika Rahal, Akram Belkaid et Habib Tengour.

 

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Média : Les réalisateurs étrangers à la rescousse de la production publicitaire en Algérie

Ce mois sacré de Ramadhan, qui fait monter la fièvre publicitaire et affoler les annonceurs, est devenu désormais le mois de surconsommation par excellence. Des dizaines de spots publicitaires défilent sans cesse à longueur de journée, tentant par tous les moyens de séduire le grand public.

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.