Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 18 novembre 2017 18:17

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

 

Pressés par l’urgence de préserver la santé de la directrice d’Al Fajr, Hadda Hazem, en grève de la faim depuis le 13 novembre, l’assemblée a pris les décisions suivantes ;

-          Le comité de soutien revendique une intervention du ministre de la communication afin de trouver une issue urgente à cette action. A cet effet, une délégation se rendra au ministère de la communication ce dimanche 19  novembre à 14 heures afin de rendre compte de la gravité de la situation.

-          Le comité de soutien appelle l’ensemble des médias, leurs directions et collectifs, à se mobiliser pour obtenir la levée du monopole sur la publicité publique. Ce monopole au nom de la collectivité nationale, combiné à la pression exercée sur les annonceurs privés, permet au pouvoir politique de mettre au pas et d’étouffer les médias.

-          Le comité  appelle l’opinion publique nationale et l’ensemble de la profession à un rassemblement afin d’exprimer son soutien à Al Fajr et à sa directrice en grève de la faim, et de faire sienne la revendication à l’indépendance et à la dignité de la presse.  Le rassemblement aura lieu le lundi 21 novembre 2017 à 11h 30 à la maison de la presse Tahar Djaout. 

-          L’heure est critique. La presse algérienne connaît une crise sans précédent sous le chantage politique aggravée par les mutations économiques. La grève de la faim de Hadda Hazem interpelle l’ensemble des acteurs de la presse algérienne. Elle est l’occasion d’un vrai débat national sur le modèle de son avenir. Le comité de soutien exprime sa détermination à saisir ce moment pour préserver Al Fajr et engager un dialogue citoyen pour un nouveau modèle de l’édition de presse assurant  à la société son droit constitutionnel à l’information.

Le Comité de soutien

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

L’approvisionnement de l’Egypte en GPL et GNL algériens en discussions

Parallèlement, le P-DG du groupe algérien Sonatrach a eu des discussions avec le patron de la compagnie pétrolière koweïtienne concernant la coopération dans le domaine du raffinage et de l’industrie  pétrochimique.

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.