Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

Elections locales-A Boumerdès, la campagne électorale s'est poursuivie jusque dans les centres de vote

Une affluence timide a caractérisé le vote pour le renouvellement des assemblées populaires communales (APC) et de wilayas (APW), aujourd'hui dans différentes localités à Boumerdès. Des cas avérés de violation des règles du scrutin ont été relevés.

 

Les conditions d’un bon déroulement du scrutin n’ont pas été réunies pour les tous les centres de vote. La campagne se poursuit à l’intérieur même des bureaux de votes.

Au centre de vote Ali Boudehar, dans la commune de Si Mustapha, c’est l’anarchie. Situé au centre ville, dans ce centre de vote tout humide, relié à une route délabrée, l’affluence paraît nombreuse. Une cinquantaine de personnes sont à l’intérieur mais ils ne sont pas tous des votants. Il y en a qui sont des candidats aux municipales avec leurs partisans ! Le candidat tête de liste du Parti Tajamoue Al Djazair (TAJ) de Amar Ghoul se fait remarquer. Il déambule à l’intérieur du centre de vote avec un badge d’organisateur.

A l’extérieur, des jeunes, « ses partisans », avec leurs gilets fluorescents, s’emploient à distribuer des « tracts » appelant à voter pour la liste TAJ, sous les regards des forces de police, déployées aux alentours. Une fourgonnette sur laquelle est collée une affiche du parti est stationnée à l’entrée. On sert aussi à manger aux partisans.

Au centre de vote Agouni Ali, aux Issers, les mauvaises pratiques ne changent pas. Mais c'est plus discret. A l’extérieur on remet aux votants, surtout aux personnes âgées, des feuilles sur lesquelles figurent le numéro de la liste pour laquelle on leur demande de voter. Et à l’intérieur, on se permet même d’aborder les gens pour les interroger sur leurs intentions de vote. « Aami El Hadj, viens je vais te montrer la personne sur la liste pour qui voter ! » : c’est la phrase avec laquelle on aborde les personnes âgées dès qu’elles pénètrent dans le centre de vote. Et personne ne trouve à redire.

Au centre de vote du 1er novembre, au centre ville de Boumerdès, le contraste est saisissant avec ce que nous venons de décrire. Un fort dispositif de sécurité est posté à l’entrée. Personne n'entre sans montrer sa carte de vote. « L’opération de vote se déroule sans encombre, mis à part quelques omissions de noms sur les registres », nous affirme un représentant d’un parti.

L’affluence paraît timide à 16h, alors qu’habituellement c’est l’après-midi qu’on enregistre le plus de votants. Il faut dire que le taux de participation à 17h a été 30,46% pour les APC et 28,66% pour 504.069 inscrits. 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Ouyahia inaugure le complexe gazier Reggane Nord

Le complexe produira plus de huit (8) millions m3/jour de gaz et 148 barils/jour de condensat, sachant que la période du plateau de production est de douze (12) années, avec une moyenne de production de 2,7 milliards de m3/an.

Une vague de froid touchera l’Algérie à partir de ce soir : jusqu’à -3 C°

Une météo plus hivernale va marquer la partie nord du pays à compter de ce soir jusqu’au week end prochain, en raison de l’arrivée d’une vague de froid d’une intensité moyenne, indique le Model nord américain des prévisions météo.

Fibre optique: ZTE signe un accord pour assurer des formations au profit d’entreprises algériennes

  L’événement « Oran Silicon valley algérienne », organisé par le bureau d’Oran du FCE accueille des dizaines de jeunes entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies.