Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   Maghreb Emergent
  • mardi 5 décembre 2017 19:19

Evasion fiscale : La Tunisie blacklistée par l’Union européenne, le Maroc sur la liste grise

Les ministres des Finances de l’Union européenne ont validé une "liste noire"  comportant 17 pays, classés comme paradis fiscaux et une "liste grise" de 47 pays à suivre de près.

 

L'Union européenne (UE) a adopté ce mardi une "liste noire" de 17 paradis fiscaux dans laquelle figure la Tunisie. "Nous avons adopté aujourd'hui au niveau de l'UE une liste d'États qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale. Cette liste, qui est une liste noire, comprend 17 États", a déclaré mardi le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire lors d'une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE à Bruxelles.

Selon une source diplomatique, citée par l’AFP,  les 17 pays qui figurent sur la liste noire sont: Bahreïn, Barbade, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Grenade, Guam, Îles Marshall, Macao, Mongolie, Namibie, les Palaos, Panama, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie, Trinidad et Tobago et la Tunisie.

Selon le journal Le Monde, la Tunisie, le Panama et les Émirats arabes unis ont "envoyé de nouveaux engagements de dernière minute" refusés par les ministres compte tenu de leur annonce tardive. Toutefois, ils "seront éventuellement sortis de la liste dans les semaines qui viennent si leurs engagements sont jugés sérieux", précise le journal.

Selon Bruno Le Maire, il y a aussi 47 autres pays qui sont sur la liste grise : des pays qui ont pris des engagements qui doivent être suivis, explique l’AFP. Sur cette liste figurent le Maroc. Selon la source qui s’est confiée à l’AFP, le Maroc et le Cap Vert auraient pu se retrouver sur la liste noire, mais figurent finalement sur la liste grise après des discussions mardi matin. Ils avaient envoyé des engagements très récemment.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Et le Luxembourg le pays de Monsieur Junker, il est sur quelle liste, la liste multicolore?

    Rapporter Di Jijel mardi 5 décembre 2017 22:47
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Des "sommes énormes" ont été introduites dans les banques à partir du marché parallèle (Raouia)

      "Certains guichets bancaires ont été à l’origine d’entraves dans le domaine, au motif de la disposition relative à l’origine des fonds", a indiqué le ministre.

Algérie - Hassan Mermouri propose des conventions bilatérales pour booster le tourisme en groupes organisés

Une convention sera bientôt signée avec la Chine et d’autres seront envisagées avec la Russie et d’autres pays d’Europe de l’Est, a indiqué le ministre du Tourisme lors de l’inauguration, aujourd’hui, du Salon international du tourisme, des voyages, des transports et de l’équipement hôteliers.

Le Chinois Doogee assemble ses téléphones à Aïn Benian en partenariat avec Matos Algérie

La ligne d’assemblage verra la sortie, en mai prochain, des premiers téléphones assemblés localement. Quatre modèles seront commercialisés dans un premier temps (Doogee MIX, MIX Lite, Doogee X30 et X55). Quant au Doogee X9S, un mobile 4G entrée de gamme, il sera bientôt disponible sur le marché au prix de 17.000 dinars, selon le responsable communication et marketing de Doogee Algérie.