Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 18 Janvier 2018

  •   Maghreb Emergent avec Agences
  • dimanche 10 décembre 2017 09:10

Maroc : Vers l'implantation d'une usine de voitures électriques du Chinois BYD près de Tanger

Après les groupes français Renault et Peugeot, le constructeur automobile chinois BYD ("Build Your Dreams") va s’implanter au Maroc.

 

Un protocole d'accord a été signé samedi au palais royal de Casablanca en présence du roi Mohammed VI et du PDG de BYD, Wang Chuanfu pour l'implantation d'une usine de voitures électriques près de Tanger.

Le document prévoit également la construction à terme de trois autres usines, l'une de batteries électriques, l'autre de bus et camions électriques et la dernière pour fabriquer des trains électriques.  Tous ces projets seront implantés près de Tanger, dans la future "Cité Mohammed VI Tanger Tech", font partie d’un projet de réalisation d’un  écosystème de transport électrique.

Le protocole d’accord signé entre le groupe “BYD Auto Industry”, leader mondial de transport électrique, et le gouvernement marocain, confirme l’orientation industrielle du Maroc, la réussite de la stratégie sectorielle d’accélération industrielle, la compétitivité du Royaume et son attractivité pour les investisseurs étrangers, a souligné le ministre de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de présentation du projet et de signature du protocole d’accord y afférent.

C’est un important investissement dans le secteur de l’industrie automobile, et plus particulièrement dans la mobilité verte, a ajouté M. Boussaid, notant que le choix du groupe chinois pour le Maroc intervient suite à la visite historique de Mohamed VI en 2016 en Chine qui a posé les fondements d’une coopération entre le Maroc et la République populaire de Chine.


Évaluer cet élément
(22 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • grace au President Bouteflika ,l autoroute "Est-Ouest " sera équiper de Borne de Recharge gratuite pour Véhicules 100% électrique.il y aura des Subventions de 50 000 dinars pour l achat d un véhicule 100% électrique ou Hybrides contre la mise a la casse des Véhicules polluants de + de 10 ans .

    grace au Président Bouteflika tout les Ministres roulent avec des voitures 100% électrique depuis 1999. l écologie et la santé de la population Algérienne est la priorité numéro 1 de Bouteflika.
    et bientot il y aura des Pistes Cyclables,des Vélos en location libre ,et des BUS Hybrides et électriques dans les 48 wilayas.

    la Ministre Algérienne de l environnement roule avec une voiture 100% électrique depuis 2002

    une Usine TOYOTA 100% électrique va s installer prochainement en Algérie grace au Président Bouteflika

    les écologistes Algérien remercie le Président Bouteflika pour ses avancées majors et le remercie pour avoir penser écologie et a la santé du peuple Algérien.

    Rapporter un écologiste Algérien heureux grace a Bouteflika lundi 11 décembre 2017 20:56
  • le Ministère Algérien de l Environnement est le 1er Ministère en Afrique a posséder la 1ère voiture 100% Electrique et ça date depuis 1999 ,grace au Président Bouteflika ,les Algériens et Algériennes rouleront bientot avec des voitures 100% Electrique et Hybrides ,l environnement et l écologie Bouteflika le maitrise très bien.
    bientot des Bornes de recharges gratuites pour véhicules electrique,dans les 48 wilaya ,Subventions pour l achat de véhicules electrique et hybrides contre la remise a la casse des véhicules polluants de + de 10 ans .vignettes anti pollution sur les véhicules délivrer par le ministère de l Environnement. Pistes Cyclables,installation de la location de vélos en libre service dans chaque grande ville...........

    l Algérie va convaincre TOYOTA a s implanter en Algérie pour la fabrication des Véhicules electriques

    le Parti écologiste Algériens attends avec impatience la réalisation de ses promesses par Boutefilka.

    Rapporter écologiste Nord Africain dimanche 10 décembre 2017 21:33
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Le FMI dément vouloir imposer l’austérité à la Tunisie

Les déclarations qui se veulent rassurantes de son porte-parole aujourd’hui surviennent après les récentes protestations déclenchées par des mesures de la loi de finances 2018 ayant entraîné une hausse des prix du gasoil, des automobiles et des services de téléphonie et d'accès à internet.

De nouveaux investissements pour le secteur automobile tunisien (document OBG)

  Assembler les véhicules sur place permet aussi aux constructeurs de  contourner les quotas d’importation controversés actuellement en vigueur. Si la Tunisie a soi-disant libéralisé son régime légal des importations, la réalité est quelque peu différente, et les concessionnaires ne sont autorisés à écouler qu’un quart de leurs quotas à chaque trimestre.

Maroc - En 2017, pour la deuxième année consécutive, le déficit commercial s’est creusé

Il a progressé de 2.6%, enregistrant 189,8 milliards de dirhams, soit 6,7 milliards d’euros, contre 185 milliards en 2016. Autrement, dit, les exportations n’ont couvert que 56,3 % des importations. Le redressement des prix du brut a ainsi sévèrement pénalisé le royaume qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques.     Le déficit commercial du Maroc, selon l’indicateur préliminaire des échanges extérieurs...