Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Younes Saadi
  • dimanche 17 décembre 2017 10:07

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

 

Dans une vidéo postée le 14 décembre sur page sa facebook, le chanteur a appelé à l’arrêt des hostilités sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter entre les partisans et les opposants de la généralisation de la langue amazighe. Exprimant son regret de voir que les débats sur la question aient parfois dérapé vers l’invective, Lotfi DK a estimé que les deux langues arabe et amazighe ne sont pas en compétition en Algérie. Elles constituent ensemble la richesse de l’identité algérienne, affirme-t-il.

S’adressant directement aux internautes, le rappeur appelle à ne pas baisser le niveau des discussions de sorte à porter atteinte aux composantes de l’identité nationale. « Les vrais Amazighes libres ne détestent pas les Arabes. Ceux qui insultent les Arabes et la langue arabe sont une minorité insignifiante », a-t-il affirmé avant d’ajouter : « Je dirai également que ceux qui sont contre Tamazight et l’insultent sur les réseaux sont aussi une minorité. Les deux parties ne doivent pas tomber dans le piège des hostilités ».

Clarifiant sa position sur la question amazighe, le chanteur dira que son soutien à la revendication identitaire amazighe s’inscrit dans le cadre de son engagement en faveur de toutes les catégories opprimées. Il a également a rappelé, dans ce cadre, qu’il a mené des combats pour soutenir l’arabité et toutes les cause justes des arabes.

Enfin, il dira que les Algériens sont condamnés à  « cohabiter » en vue d’édifier un Etat et une seule nation. 


Évaluer cet élément
(11 Votes)

Laissez un commentaire



5 Commentaires

  • 2017 , et on en est là encore ? Normalement ce problème aurait pu ( et dû ) être réglé dès l'indépendance . Malheureusement certains ploucs de l'époque en ont décidé autrement .

    Rapporter Genzeric mardi 19 décembre 2017 18:58
  • Bien après les romains, les arabes sont venus conquérir le Maghreb et l'Espagne à partir des années 700. Ils avaient apporté une certaine forme de modernité et introduit la science en Europe.
    Après 62, certains descendants de ces arabes ont décidé de détruire la science en Algérie en arabisant tout sur leur passage (même ce qui est enseigné en anglais dans les pays arabes) .
    Mme Benghabrit devrait imposer des épreuves au Bac en français, en arabe ou en anglais (traduction) au choix du futur étudiant qui va rejoindre les bancs d'une université (ou école supérieure).
    C'est une proposition facile à mettre en oeuvre qui évitera des km de chaîne devant les consulats pour l'obtention de visas étudiants.

    Rapporter amicalementvotre lundi 18 décembre 2017 11:40
  • On oublie que les arabes sont des conquérants et colonisateurs de l'Afrique du Nord. Les Algériens doivent se plier à cette évidence et se réapproprier leur vraie langue et culture. Alors ils comprendront que toutes les autres langues ne sont qu' étrangères y compris l'arabe.

    Rapporter Azwaw lundi 18 décembre 2017 00:47
  • Voila un homme censé

    Rapporter yac dimanche 17 décembre 2017 23:18
  • C est tout à fait ça.une minorité de part et d autre s invective.qui est qui? Nous sommes tous des algériens et nous pouvons très bien vivre avec deux langues. Il suffit de regarder la Suisse le Canada la Belgique et des pays africains dont l'Afrique du Sud.les artistes doivent rapprocher les cultures et les citoyens

    Rapporter madjid dimanche 17 décembre 2017 13:04
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.