Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Noreddine Izouaouen
  • samedi 20 janvier 2018 12:59

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.

 

La commission d'experts chargée de définir la liste des postes de travail présentant une haute pénibilité et les durées d'exposition minimales ouvrant droit à l'abattement de l'âge de retraite vient d’être installée. C'est  le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Mourad Zemali qui a supervisé la cérémonie d'installation de cette commission.

Le ministre a indiqué, lors de son intervention, que cette nouvelle entité est chargée de mener des travaux techniques et scientifiques et est habilitée à consulter les secteurs et les syndicats de travailleurs et d'employeurs agréés. Selon le ministre, "la commission disposera de tout le temps nécessaire pour finir son travail convenablement". Les résultats obtenus seront, par la suite, soumis aux partenaires sociaux et feront l'objet, in fine, d'un projet de décret exécutif en application des dispositions législatives en vigueur. 

Le ministre a signalé, en outre, que le nombre de personnes bénéficiant des retraites anticipée et proportionnelle dépassait la barre du million, soit 1/3 du nombre global des retraités en Algérie.

Il a indiqué que le système de sécurité sociale dégageait annuellement environ 450 milliards de dinars pour cette frange soit près du déficit annuelle du CNR (Caisse nationale de retraire) estimé à 500 milliards de dinars. 

Mourad Zemali  a signalé que la moyenne d'âge des bénéficiaires de ce genre de retraite est de 53 ans, soit moins de 7 ans de cotisation à la CNAS. Selon lui, aujourd'hui, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants. Sur la base de ces statistiques, les pouvoirs publics  ont décidé de revenir au système "normal" de la retraite. Le ministre a rappelé, à ce propos, que les retraites anticipée et proportionnelle étaient des mesures exceptionnelles instaurées durant une période précise.

 

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



4 Commentaires

  • Et pour les femmes msekin misérables femmes walah!!!!!!???? Ya du nouveau pour cette fiiia mahgoura ????????

    Rapporter Mokhtaria daoud jeudi 22 février 2018 13:40
  • Es le prélude à une retraite à 62 ans ?en tout les cas ça laisse présager....................

    Rapporter Krahna lundi 22 janvier 2018 10:49
  • Décidèment nos responsables persistent dans le deni et dans les solutions de facilité.
    l'amendement de la loi sur la retraite de 2016 s'est fait d'une maniére sauvage et brutale.
    le bon sens c'est d'abroger l'amendement en question.
    si réforme il y a,elle devra se faire d'une maniére serieuse, mettre tout sur la table,faire appel à de veritables experts et en associant les veritables representants des travailleurs.
    A l'intention de monsieur le ministre,
    j'ai commencé à travailler le 04 janvier 1986,j'avais 18ans et demi,en 2017 j'ai eu mes 50 ans j'ai 32 ans de service,or d'aprés la nouvelle loi je devrai encore travailler 09 ou 10 ans de plus.
    par principe je ne suis pas contre une reforme,mais les choses devront se faire progressivement ou d'une maniére graduelle,pas à la maniére d'une mort subite.
    des pays dignes de ce nom,lorsqu'il s'agit des reformes aussi lourdes que la retraite tiennent compte de l'humain.
    le president français a l'intention de reformer lui aussi le systeme des retraites en france,avant tout debat,il a declaré que les actifs qui sont à moins de 05 ans de la retraite ne seront pas conçérnés par la nouvelle loi.son ministre de l'economie actuel,Bruno le maire,pendant la primaire de la droite pour l'élèction présidentielle de l'année passée,en voulant aligner les regimes spéciaux sur le regime general a declaré que tout ceux qui sont en poste ne seront pas conçernés par la nouvelle loi.
    toujours à la méme primaire,tout les pretendants qui voulaient prolonger l'age de depart à la retraite parlent tous d'une transition.
    je vous donne cet exemple de la france,mais c'est ce qui se fait dans tout les pays civilisés.
    quelques chiffres:
    la france,61 millions d'habitants,un peu plus de 16 millions de retraités.
    l'algerie,41 millions d'habitant dont presque 30 millions ont moins de 30 ans,03 millions de retraités.
    la retraite sans condition d'age apres 32 ans de service ,quelques 280 000 aurjourd'hui.
    En quoi le nombre des quelques centaines ou de quelques petits milliers par année posera le probléme à cette fameuse caisse,tout en sachant la catégorie des travailleurs qui pourront benèficier de cette retraite là.
    de 1983 à 1997,année de la promulgation de la retraite proportionnelle et sans condition d'age apres 32 ans de service,il y a 14 ans.passons sur la retraite anticipée instituée en 1994.
    de 1997 à 2017,il y a 20ans.et vous parlez d'une mesure exceptionnelle!
    pendant des mois nous entendons des débiles qu'on nous presenter comme des cadres superieurs et autres haut commis d'etat,pour defendre la nouvelle loi,que les raisons qui ont amené à adopter ces 2 retraites ne sont plus là.mais il fallait le dire dés 2002 ou 2003.pourquoi attendre 20 ans.
    une question monsieur le ministre:
    travailler pendant 32 ans sous le regne du ruineux article 120,pour un salaire de misére pour ne pas dire plus,et voir sa carriére brisée,est ce que ce là fait parti de la pénibilté ou pas?
    je vous livre mon profond sentiment,pour defendre une telle loi,la maniére avec laquelle a été adopté,il faut avoir la morale d'un psychopate.pour moi c'est un crime.et je pése bien le mot.
    aprés à chacun de prendre sa responsabilté.

    Rapporter Aifrene dimanche 21 janvier 2018 11:34
  • cette commission ARRIVE avec 3 ans de RETARD ! Les delais ne sont JAMAIS respectés !

    Rapporter bouni dimanche 21 janvier 2018 09:05
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.