Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 10 février 2018 14:51

La justice se serait autosaisie dans l’affaire Achaibou- Bouchouareb

 Le parquet d'Alger se serait autosaisi après les accusations de corruption que  Aderrahmane Achaibou a portées sur l’ex-ministre de l’Industrie Abdesselam Bouchouareb.

 

Une information judiciaire a été ouverte suite aux révélations de Abderrahmane Achaibou sur l’ex-ministre de l’Industrie Abdesselam Bouchouareb, affirme une source proche du dossier, qui précise que des auditions sont prévues dans les prochains jours. 

Le patron du groupe automobile Elsecom avait accusé  Bouchouareb de lui avoir indirectement demandé de l’argent pour débloquer ses projets liés au montage automobile.

« Oui, M. Bouchouareb m’a indirectement demandé de l’argent », avait-il déclaré sur Radio M.  Et de nuancer : « Pourquoi je dis ‘’indirectement’’ ? Vous savez comment sont les prédateurs aujourd’hui ! Il se peut que (ces intermédiaires qui l’ont approché, NDLR) se soient auto-désignés. Il se peut qu’il ne les ait pas envoyés, il se peut qu’il les ai envoyés, on ne sait pas ! »

Après ces révélations, de nombreuses personnalités publiques ont appelé la justice à s’autosaisir, à l’image de l’ancien président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme. 


Évaluer cet élément
(7 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • Ça commence vraiment à sentir mauvais cette guerre des clan au sein du pouvoir algérien..................

    Rapporter LAnar dimanche 11 février 2018 09:28
  • UN MINISTRE DEMANDE ERRACHOUA CEST ENVIE DE PLEURER OU DE RIRE ROUH YA LARBI BEN MHIDI ROUH.

    Rapporter SETTA samedi 10 février 2018 22:04
  • si ouyahia veut se porter candidat en 2019, il pourrait demander à la justice de le debarasser du sulfureux ministre de l industrie et fera obtenir a cette derniere un peu de credibilitè su son independance...autosaisie sur demande du Premier ministre quand meme.

    Rapporter djaroun samedi 10 février 2018 15:36
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.