Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   Noreddine Izouaouen
  • lundi 12 février 2018 14:00

Des centaines de médecins résidents marchent à Alger (Vidéo)

Les médecins résidents revendiquent, entre autres, l’amélioration de leurs conditions de travail et l’annulation du caractère obligatoire du service civile.

 

Les médecins résidents ont organisé une marche à Alger et contrairement à la dernière, ils ont réussi à franchir le dispositif installé par la police sur leur itinéraire, sans aucun heurt.

Les médecins ont marché à partir de la rue Zighoud Youcef. Ils ont été momentanément bloqués du côté du siège de la wilaya d’Alger, par les forces de l’ordre, mais ont fini par tenir un rassemblement près de la Grande poste où un autre groupe de médecins s’était déjà rassemblé.

Quelques députés, à l’image de Nadia Chouitem, du Parti des Travailleurs (PT), ont marché avec les manifestants, a-t-on constaté sur place. 

D’autres médecins ont tenu un sit-in à l’intérieur du CHU Mustapha Bacha, où plusieurs rassemblements avaient été organisés durant ces dernières semaines.

Les médecins protestataires ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Non à la violence contre les médecins résidents ». Les marcheurs ont aussi scandé divers slogans à l’image de « Sos la santé en détresse,  y en a marre, que des promesses, les résidents en colère, tous solidaires».

Les médecins résidents revendiquent, entre autres, l’amélioration de leurs conditions de travail et l’annulation du caractère obligatoire du service civile, avec la possibilité pour les médecins de choisir eux-mêmes leurs lieux d’affectation.

Au dernière nouvelle, des représentants des médecins résidents ont été reçu par le président de l'APN, Said Bouhadja. Il semblerait que ce soit des députés du PT qui aurait fait l'intermédiaire pour permettre cette rencontre.

 

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • triste ces soit -disant étudiant qui affaiblissent létat en bravant l'interdiction de manifester dans la capitale. Ne venez pas vous plaindre demain si vous êtes agressé vous votre femme et vos enfants chez vous par des voyous ans que des représentants de l'état ne viennent vous défendre.D'autant que vous êtes réputés pour être des pleutres, bien plus des peureux..Triste pour des nullards dans tout le monde sait que vous avez obtenu votre "concours" grâce a papa bien placé dans les rouages de l'état ou assez riche pour vous acheter les sujets chez des profs véreux....Trés tristes que des malhonnêtes fraudeurs comme vous viendront traiter des être humains,,, vos diplôme sont achetés grace à la triche et à la fraude

    Rapporter lol lundi 12 février 2018 20:45
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.  

Montage automobile : Les concessionnaires vont devoir chercher leurs équipementiers (responsable)

« La stabilité politique du pays et le cadre incitatif à l’investissement sont des atouts qui permettront d’attirer les équipementiers étrangers », selon un responsable du ministère de l’Industrie.