Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Aboubaker Khaled
  • lundi 23 avril 2018 00:18

Algérie : Le Batimatec 2018 ouvre ses portes sous le signe de la transition numérique

 

L’édition de cette année accorde un intérêt particulier à la transition numérique dans la construction en Algérie.

 

La 21ème édition du salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) a ouvert ses portes dimanche au palais des expositions de la Safex, à Alger.

En tout, 990 exposants participent à cette édition, bien loin des 1224 participants de l’édition 2017. Parmi les opérateurs participant à cet événement 550 viennent de l’étranger. Cette année 17 pays sont représentés contre 23, l’année dernière.

D’autre part, 440 exposants nationaux participent au Batimatec 2018.

L’édition de cette année accorde un intérêt particulier à la transition numérique dans la construction en Algérie, notamment dans « le Building Information Model (BIM), l’architecture de terre, les nouvelles techniques et technologie de construction et la promotion des produits de construction locaux », souligne le communiqué de presse du salon.

Cette 21ème édition du salon Batimatec verra aussi l’organisation des traditionnels concours « la charrette d’or » et « Architerre ». S’y tiendra aussi la seconde édition du trophée de l’innovation « InnovBat », qui portera désormais le nom du défunt Sadok Setiti.

Le salon Batimatec a été inauguré par le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, accompagné du ministre des Transports et des Travaux public, AbdelghaniZaalane, du ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, du ministre du Commerce, Said Dellab et du Wali d’Alger Abdelkader Zoukh.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.