Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

  •   Lynda Abbou
  • dimanche 13 mai 2018 15:49

Un sit-in organisé à Oran par les médecins résidents réprimé par la police (CAMRA)

 

En réaction, le bureau du CAMRA d'Alger a lancé un appel « à tous les résidents pour tenir un sit-in, cet après-midi,  au CHU Mustapha Pacha.

Un sit-in organisé aujourd’hui à Oran par des médecins résidents  a tourné court. Dispersés par la police à coups de matraques, les organisateurs de ce rassemblement comptent plusieurs blessés dans leurs rangs, rapporte le Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) sur les réseaux sociaux.

« De nombreux blessés suite à des violences policières au cours du sit-in pacifique à Oran », écrit  le CAMRA sur sa page facebook officielle. En réaction, le bureau du CAMRA d'Alger a lancé un appel « à tous les résidents pour tenir un sit-in, cet après-midi,  au CHU Mustapha Pacha en soutien à nos confrères et consœurs d’Oran dont certains ont été blessés par les violences policières ».

Parallèlement au sit-in d’Oran, un autre a été organisé à Constantine, tandis qu’une action similaire est déjà prévu dans la capitale mardi prochain. Il faut noter que les médecins résidents, en grève depuis six mois, comptent aller jusqu’au bout de leur action, selon le CAMRA qui se dit, toutefois, ouvert au dialogue avec les autorités.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.