Rapporter un commentaire

Honte aux dirigeants tunisiens qui ont détourné la révolution du jasmin.Le prince Mouay Hicham dit tout haut ce que tous les marocains pensent tout bas sans oser le dire.Crime de lèse majesté.Le gvt tunisien ne s'honore pas en accédant aux pressions de la monarchie absolue déguisée en démocratie.