Rapporter un commentaire

Cette expulsion montre bien le manque de souveraineté de l'état de Tunisie qui demeure toujours un protectorat français sans indépendance et liberté réelles pour son peuple !