Rapporter un commentaire

s agit il d un problème technique auquel cas il est inadmissible que le prestataire de services , PTIC, le laisse perdurer sans y remédier au alors d une mesure de restriction de la liberté de la presse en infraction a la constitution .les libertés ne doivent pas être gérées illégalement selon l humeur de certains sinon c est la loi de la jungle.