Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 18 Avril 2015

Contact

Image de contact

Contact Maghreb Emergent

Adresse:
55 Rue Larbi Ben M’hidi Alger centre

Téléphone: 00 213 21 71 56 19 / 21 73 40 09

Fax: 00 213 21 71 56

Mobile: 07 70 11 04 04

Formulaire de contact

Envoyer un e-mail. Tous les champs précédés d'un * sont obligatoires.

Banner Campaign
Banner Campaign
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Banner Campaign

Vidéos

Le Café presse confirme le "18, rue de l’impasse" du quatrième mandat de Bouteflika

Offre d'emploi

Vidéos

K. Chérif sur RadioM :"Le foncier continue de constituer un écueil pour le développement du tourisme en Algérie"

A ne pas manquer

Prev Next

"Les deux dernières années ont été dures pour les professionnels du tourisme"- K. Chérif sur RadioM (audio-vidéo)

Le groupe Eden basé à Oran gère actuellement cinq établissements hôteliers, deux hôtels de type corporate et urbain situés près de l’aéroport international d’Es Sénia (Oran), et deux établissements balnéaires basés à Ain Türk, et le dernier-né de la chaine Eden : un hôtel 4 étoiles réalisé en 2012 à Sidi Bel Abbès.

Les professionnels tunisiens du tourisme médical convoitent leur clientèle sur le sol algérien

Les professionnels tunisiens du tourisme médical ont pu établir, en une semaine, plus de 195 contacts professionnels et identifier « des opportunités réelles de croissance sur le marché algérien. »

L’Algérie veut convaincre les entreprises allemandes de la démarche « import-substitution »

L’Algérie s’est félicitée de la qualité de sa coopération économique avec l’Allemagne à la clôture des travaux de la 5ème session de la Commission économique mixte algéro-allemande, tenus les 15 et 16 avril à Berlin. Mais attend toujours plus des entreprises allemandes, lesquelles elle tente de convaincre de la nouvelle démarche « import-substitution »