Rapporter un commentaire

Le gaz de schiste est un prétexte pour changer la loi et donner la propriété du sous sol aux étrangers. Il n'est associé à aucune rente (étant donné ses coûts élevés et ses nuisances) et donc n'apporte rien au modèle sur lequel repose le système.
La dilapidation des réserves (même celles dédiées aux contrats de long terme, réf. Sawaris and co et politique de gaspillage energetique avec obstacle legislatif au developpement des EnR) et la destruction de Sonatrach sont les réponses à l'échec de la première mouture de Khelil toujours en poste. Connaissez vous la différence entre un animal et un homo sapiens ? la conscience. Le peuple algérien est aujourd'hui assimilable à un animal puisqu'il ne réagit à la nomination d'un repris de justice qui va achever la vache à lait qui le nourrit.. Il sentira le danger quand il entendra ses semblables bêler à l'APN et confirmer (c'est déjà fait à Tizi ouzou) qu'on aura rien à manger dans 5 ans. Une bonne nouvelle pour nos journalistes: le courrier envoyé il y a 8 mois de l'étranger commence à arriver mais chut il ne faut pas en parler... On faisait mieux au moyen âge..