Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

  •   Rédaction HuffPost Algérie
  • jeudi 12 octobre 2017 06:02

Algérie - Les logements location-vente (AADL) coûteront 20% plus cher

Le prix d’un F3 dont la superficie est de 70 m² est désormais de 2,689.000 DA au lieu de 2.1 millions de dinars, soit une augmentation de près de 600.000 DA l'unité alors que pour le F4, dont la superficie est de 85 m², le prix passe de 2,7 millions de dinars à 3,385 milions DA, soit une différence à la hausse de près de 685.000 DA.

 

 

Les logements AADL coûteront 20% plus cher. La publication de l’arrêté interministériel fixant les éléments de calcul du coût de construction et du prix du logement destiné à la location-vente au 55e numéro du Journal officiel a fixé de nouveaux prix.

Ainsi les souscripteurs aux logements AADL programmes 2013 devront s'acquitter d'un supplément variant entre 600.000 et 690.000 dinars, selon le type de logement. 
Les bénéficiaires sont appelés à verser 25% du reste du montant du prix du logement après déduction des aides consenties par l’Etat et doivent s’acquitter de la différence pendant une durée n’excédant pas 25 ans, lit-on dans ce même texte.

Le prix d’un F3 dont la superficie est de 70 m² est désormais de 2,689.000 DA au lieu de 2.1 millions de dinars, soit une augmentation de près de 600.000 DA l'unité alors que pour le F4, dont la superficie est de 85 m², le prix passe de 2,7 millions de dinars à 3,385 milions DA, soit une différence à la hausse de près de 685.000 DA.

L’arrêté interministériel explique que le coût de réalisation de l’habitation destinée à la location-vente est fixé à 50.000 DA le mètre carré. S’ajoute à ce coût, le prix de réalisation des VRD qui est fixé à 589.000 DA par logement.

Dans les autres articles de l’arrêté, sont citées les différentes aides de l’Etat à ce type de logement, à savoir l’abattement de 100% sur le prix de cession du terrain relevant du domaine privé de l’Etat et l’aide frontale de l’Etat fixée à 700.000 DA au profit de chaque bénéficiaire d’un logement.

Il est précisé dans l’article 5 de l’arrêté que l’Etat prend en charge le coût total de réalisation des VRD tertiaires au profit des logements AADL inscrits au programme de 2001-2002. Cette mesure ne s’applique pas aux logements inscrits au programme de 2013, où l’Etat ne prend en charge que 72% du coût de réalisation des VRD.

Les prix fixés restent toutefois soutenus par l'Etat puisque les coûts réels du marché sont beaucoup plus élevés.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda » (audio-vidéo)

Le talk de journalistes de RadioM est revenu sur l’affaire Al Qods et se quelle révèle dans l’opinion de chaque pays arabe ou pas.

L’Algérie a exporté via le port de Bejaia près de 460 000 tonnes de sucre en 10 mois

  Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2016, les exportations de sucre via le port de Bejaia se sont établies à 338 480 tonnes.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.