Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

"Ould Kaddour une année à Sonatrach : dynamique ou enfumade ? "-CEE (Vidéo)

Dans son deuxième numéro, le café des experts économiques s’attarde sur le bilan d’Abdelmoumen Ould Kaddour après une année à la tête de la Sonatrach.


Évaluer cet élément
(6 Votes)

Laissez un commentaire



4 Commentaires

  • G écouté ce débat,et c trop tôt pour faire un bilan en 1 année. Tout ce qu'on peut dire c que ce ould kadour a été placé en force d'en haut et qu'il a carte blanche dans ses mains,on verra dans 2,3 ans. Mais ce que je retiens c qu'il etait PDG de brc àvec halliburton spécialiste ingenieurie pétrolière,mais qu'il n'a ruen rezlisé dans ce domaine. Vous parlez qu'il a réactivé la rénovation raffinerie d'Alger? Mais où est le mérite?? Pourquoi ne l'a-t-il pas rezlisé àvec brc quand il en etzit pdg?? Résulta des courses: on importe 2,3 milliards$ d'essence. Pour sa communication ( Hassan haddouche) c pas de la com,c la télé aux ordres qui couvre ses déplacements faire sa promo. Moi quand je l'écoute parler,il parle comme un gosse,àvec une naïveté et toujours en recherche d'assistanat ( appelé partenariat).

    Rapporter Mobencous samedi 10 mars 2018 20:58
  • Ces interlocuteurs en face du journaliste de RADIO M disent que les turcs ;"ont perdu les marchés de SYRIE et d'IRAK :" ce rapport qui est répété bêtement par nos journalistes que les hommes d'affaires turcs font croire à nos journalistes est pure mensonge ;
    *Il faut être intelligent et analyser en profondeur leur dire car les turcs se sont enrichis en détruisant ces deux pays,
    Les turcs en achetant près de DAECH le pétrole "Irakien" à bas coût soit :5 $ le baril ,lorsque le baril coûtait :140$ et pendant plus d'une décennie des milliers de camions sans interruption ont sillonné comme un pipe roulant "KIRKOUK" "TURQUIE"ceci d'une part
    *D'autre part :la destruction de la SYRIE c'est à 90% le travail de sape des turcs avec qui nous entretenons de bonnes relations , (les turcs)qui ont fait transiter l'ensemble des terroristes du monde entier via leurs frontières ,ils ont armé tous ces terroristes en connivence avec les français ,les belges et le MI6,
    *l'ensemble des ateliers de production d'ALEP et ses environs ont été démantelé et installé en turquie,
    J'ai été sidéré d'entendre ces journalistes pourtant capables d'analyses pertinentes répéter des idioties des turcs,

    Rapporter BENDIAB samedi 10 mars 2018 18:48
  • La commission de contrôle des hydrocarbures mise en place par Le président ZEROUAL n'a jamais fonctionné,pourquoi??
    *ON LAISSE UN SECTEUR VITAL DE L'ALGERIE aux mains de dirigeants "douteux"et sur leur personnalité,leur abnégation,leur probité et surtout leur "honnêteté"
    L"affaire "SONARACH" ne revient pas aux décisions de Mr Oulkaddour seul c'est une affaire d'avenir du pays ,il ne peut pas décider tout seul,c'est la commission qui doit réfléchir sur les bases du management,de l'exploration,de la production ,du raffinage bref TOUT::::!!!!
    *les anciens de "SONATRACH" tels Mr AIT-LAHOUSSINE,Mr ATTAR Abdelmadjid et j'en passe doivent revenir ,on nous ramène des inconnus pro-américains ou bien des inconnus ayants des casiers judiciaires douteux 'pas net'
    *Qu'on en finisse une fois pour toute c'est le devenir de +de quarante millions d'algériens dont 1/3 souffre et vit misérablement,les fruits des hydrocarbures n'a pas changé leur état d'indigence!!

    Rapporter BENDIAB samedi 10 mars 2018 15:47
  • Pour que "SONATRACH" aille bien ,seule la nomination d'AIT-LAHOUSSINE pourrait nous mettre en confiance totale et relance assurée ,cet ancien ministre de l'énergie et ancien Vice -président dans les années 1960,1970,1980,1990 est la personnalité propre pour redresser cette entreprise "poumon du pays"
    *Aussi il est à retenir qu'AIT-LAHOUSSINE est consultant international en matière de gaz et de pétrole à Londres,
    *Il faut qu'il rentre au bercail
    J'ai oublié qui est qui pourrait se souvenir de cette "HAUTE PERSONNALITE"

    Rapporter Bendiab samedi 10 mars 2018 13:17
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.

Sonatrach : « Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés »

« Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés » a déclaré M. Ahmed MAZIGHI, Conseiller du PDG de la SONATRACH, lors d’une conférence de presse organisée ce matin au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Les banques francophones remportent six Trophées African Banker cette année

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé Mardi à Busan, en Corée du Sud, les lauréats des trophées African Banker 2018, organisés chaque année en marge des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement.