Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

  •   Abed Charef
  • vendredi 17 janvier 2014 15:30

Une journée d’information sur les opportunités d’investissement en Algérie organisée en février à Londres

L'ambassadeur britannique à Alger Martyn Roper veut une plus grande présence des entreprises de son pays en Algérie (DR)

Les entreprises britanniques demeurent peu présentes en Algérie. Mais les choses évoluent rapidement. Une nouvelle journée d’information sur les opportunités d’investissement en Algérie sera organisée en février à Londres.

 

Une nouvelle rencontre destinée à promouvoir la coopération entre hommes d’affaires algériens et britanniques, et à faire connaitre les opportunités d’investissement en Algérie, sera organisée le 10 février à Londres, a annoncé l’ambassadeur britannique à Alger, Martyn Roper, sur son compte Twitter. Le forum sera organisé à la bourse de Londres, le London Stock Exchange, en présence de représentants gouvernementaux, d’experts et de professionnels de l'industrie, selon le site de l’office britannique du commerce international.

Selon les organisateurs britanniques, la rencontre est une « une plate-forme pour explorer les opportunités d'investissement actuelles en Algérie ». Elle vise à permettre aux hommes d’affaires britanniques de «discuter et à en apprendre davantage sur les possibilités d'investissement en Algérie, en raison de la diversification économique énorme du pays, de la modernisation et de la libéralisation». Le forum donnera lieu, notamment, à une journée de présentations, parallèlement à des « débats ciblés », ainsi que la possibilité d’organiser, au profit des hommes d’affaires algériens, des rencontres directes avec les investisseurs internationaux et des experts d’autres services professionnels.
Projet dans l’industrie laitière
Parmi les principaux intervenants au forum, Lord Richard Risby, envoyé spécial du gouvernement britannique pour l’Algérie, chargé plus particulièrement de développer la coopération économique, et l’ambassadeur d’Algérie à Londres, Amar Abba. Pour les hommes d’affaires algériens, les inscriptions pour participer au forum sont ouvertes jusqu’au 9 février, par internet.

Par ailleurs, l’ambassadeur britannique à Alger, qui voyage beaucoup en Algérie, et publie les photos de ses périples, fait état de discussions avancées entre des opérateurs britanniques et irlandais avec des partenaires algériens dans l’industrie du lait. Un projet serait lancé au nord du Sahara, près d’El-Meniaa, dans la région de Ghardaïa.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • proposition d'investissement agricole algerie

    Rapporter hellela djamel mardi 27 février 2018 13:11
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.