Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

  •   Younès Saadi
  • jeudi 16 mars 2017 08:16

Algérie - Les opérateurs de téléphonie mobile se livrent une véritable "guerre pour les fans" sur Facebook

Illustration publiée sur www.beninwebtv.com.

Longtemps en tête des opérateurs de téléphonie mobile ayant le plus de fans algériens sur Facebook, Djezzy a cédé sa première place le 4 mars dernier à Ooredoo. L’opérateur public Mobilis semble, quant à lui, se tenir à l’écart de cette guerre sur les réseaux sociaux. L’instruction du Premier ministère interdisant aux entreprises publiques de faire des insertions publicitaires sur Facebook et Google expliquerait en partie son ce retard.

 

  

La concurrence commerciale entre les opérateurs de téléphonie mobile Djezzy, Ooredoo Algérie et à un degré moindre Mobilis dépasse les colonnes de la presse écrite et les écrans des télévisions privées et publiques. Désormais, la bataille de positionnement et de visibilité se mène beaucoup plus sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

Avoir plus de fans que ses concurrents est devenu, pour les managers de ces trois compagnies, un objectif prioritaire et un synonyme supériorité. Des communiqués et des annonces sont publiés à chaque fois que le nombre de fans d’une page Facebook de ces entités dépasse un seuil symbolique.

Le 8 mars dernier, l’opérateur Djezzy a envoyé à la presse nationale un communiqué dans lequel il indiquait que sa page Facebook avait franchi la barre de 4 millions de fans. Pour probablement narguer les concurrents, les rédacteurs du communiqué donnent une précision de taille : « 98% des abonnés de la page Facebook de Djezzy sont algériens ». Cette avancée s’explique, d’après eux, par l’arrivée de la 4G : « Depuis le lancement de la 4G, le nombre d'internautes qui visitent la page Facebook et s'y abonnent ne cesse d'augmenter de jour en jour. Il faut dire que les offres promotionnelles mises sur le marché depuis le 19 octobre dernier à savoir Djezzy Carte et le modem 4G ont suscité un grand intérêt auprès des consommateurs qui ont été agréablement surpris par l'introduction de la gratuité des appels ainsi que la facilité de connexion et de téléchargement. »

A noter que la progression de la page Facebook du Djezzy a été soulignée le 30 janvier dernier par la première édition de l’étude Fanzone.dz que réalise l’agence Interface Médias. Selon cette étude mensuelle, Djezzy était la marque la plus suivie par les Algériens en décembre et janvier derniers. En chiffres, sa page de Djezzy comptait au 1er janvier 2017, 3. 390.025 fans algériens contre 3.158.136 pour son concurrent direct Ooredoo.

Toutefois, toujours selon les données de Fanzone.dz, la page de Djezzy a cédé le 4 mars 2017 sa place à celle d’Ooredoo dans le classement des marques algériennes les plus aimées par les Algériens sur Facebook. Avant d’arriver à ce résultat Ooredoo Algérie a mis la main à la poche. En effet, l’ex-Nedjma a dépensé énormément d’argent pour devancer son rival. En plus de l’argent mobilisé pour le sponsor, les responsables d’Ooredoo Algérie ont recruté une armée d’animateurs de communauté (community manager), qui travaillent jour et nuit pour faire de leur employeur la première marque du pays sur Facebook. Au début de l’après-midi de 4 mars dernier, la page Facebook d’Ooredoo Algérie comptait 3.766.797 fans algériens soit 88.6 % de l’ensemble de ses fans, contre 3.763.536 de fans algériens, soit 94.0 % du total des fans pour la page de Djezzy », a-t-on constaté. Depuis cette date, l’écart entre les deux pages ne cesse de se creuser.

Etrangement, l’opérateur public de téléphonie mobile Mobilis a préféré se tenir à l’écart de cette guerre. Sa stratégie de communication est basée davantage sur les médias traditionnels (journaux papiers et médias audiovisuels) que sur les réseaux sociaux. Ce choix est visible sur sa page Facebook qui ne comptait que 2.000.813 fans algériens au 1er janvier dernier. Deux mois et demi plus tard, elle n’avait gagné que 98.000 nouveaux fans algériens contre 655.000 pour Ooredoo et 373.000 pour Djezzy. D’après une source bien informée, l’instruction du Premier ministère interdisant aux entreprises publiques de faire des insertions publicitaires sur Facebook et Google explique en partie ce retard de Mobilis.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : "La situation risque de devenir, à très court terme, économiquement ingérable et socialement explosive" - Elyes Jouini

 La Tunisie "prise dans un tourbillon destructeur de valeur" connait un dérapage budgétaire qui nécessite des emprunts de plus en plus lourds ce qui monopolise la capacité financière des banques et étouffe l'investissement, estime l'ancien ministre des réformes économique et actuel vice-président de l'Université Paris-Dauphine Elyes Jouini.

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.