Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • jeudi 18 mai 2017 17:21

Algérie – Une entreprise chargée de l'extension du réseau du paiement électronique sera créée en juin prochain

La « Filiale interbancaire monétique » aura pour mission de commercialiser et d'installer les terminaux de paiement électronique (TPE) au niveau des commerces et des entreprises économiques et d'assurer les prestations nécessaires à ce service.

 

 

Il sera créé en juin prochain une entreprise interbancaire chargée de l'extension et du développement du réseau du e-paiement en Algérie. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui à Alger le ministre délégué chargé de l'Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers, Mouatassem Boudiaf.

Selon M. Boudiaf, dont la déclaration a été rapportée par Algérie Presse Service, cette entreprise sera appelée « Filiale interbancaire monétique » et aura pour principale mission de « commercialiser et d'installer les terminaux de paiement électronique (TPE) au niveau des commerces et des entreprises économiques et d'assurer les prestations nécessaires à ce service ».

Le ministre délégué a ajouté que la Filiale interbancaire monétique s'occupera également, plus tard, de la conception de logiciels et de plateformes d'information au profit de la communauté bancaire.

Pour rappel, il existe déjà, dans ce secteur, deux organismes : la Société d'automatisation des transactions interbancaires et de monétique (Satim), créée en 1995, et le Groupement d'intérêt économique de monétique (GIE monétique), créé en 2014 par les banques commerciales, opérant en Algérie, et Algérie Poste.

La nouvelle entreprise, a expliqué M. Boudiaf, s’occupera, elle, de l’aspect commercial de l’élargissement de l’usage des moyens de paiement électronique.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.