Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 18 Novembre 2017

  •   APS
  • lundi 17 juillet 2017 17:46

Tebboune ordonne le gel des décisions sur l'affectation des nouvelles réserves foncières agricoles

M. Tebboune a  instruit d'initier une opération portant révision des textes liés aux réserves foncières agricoles.

 

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné de geler les décisions portant l'affectation des réserves foncières agricoles destinées à la création de nouvelles exploitations agricoles et d'élevage, indique lundi un communiqué des services du Premier ministre.

La décision a été prise au terme d'un Conseil interministériel présidé par M. Tebboune, consacré à l'examen de la situation des réserves foncières agricoles du domaine national, en présence des ministres de l'Intérieur et des Collectivités locales, des Finances et de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.

Lors de cette réunion, "il a été procédé à l'évaluation des différents dispositifs mis en œuvre dans le cadre des politiques publiques destinées à assurer le renouveau agricole dans l'ensemble des régions du pays, notamment ceux relatifs à l'accès au foncier agricole et à la création de nouvelles exploitations", précise le communiqué.

A l'issue de l'exposé présenté par le ministre de l'Agriculture et après avoir évoqué les "dysfonctionnements, les anomalies et autres facteurs de blocage qui caractérisent le secteur", le Premier ministre a instruit les départements ministériels concernés en vue de "procéder au gel des décisions portant affectation des réserves foncières agricoles destinées à la création de nouvelles exploitations agricoles et d'élevage, notamment les fermes pilotes associant des partenaires privés, en attendant l'arbitrage du Conseil des participants de l'Etat (CPE) qui se tiendra prochainement".

M. Tebboune a également instruit d'initier une opération portant "révision des textes et dispositifs réglementaires présidant à la gestion, à l'affectation et à l'exploitation des réserves foncières agricoles en veillant à mettre un terme aux contradictions constatées" ainsi que ,"l'élaboration d'un nouveau cahier des charges déterminant les conditions d'accès aux réserves foncières agricoles du domaine national".

La même source a précisé que le gel ne concerne pas les investissements réels déjà réalisés.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • à quand l'annulation ou le gel de la débile nouvelle loi sur les retraites.cette décision a étè aussi prise par les mémes irrésponsables et incompétents.défendue par tout ce que le pays posséde comme forces du mal et déstructrices,FLN,RND,UGTA,FCE et autres pseudos cadres supérieures,animés beaucoups plus par un esprit psychopathe que celui de résponsabilité.

    Rapporter abbif lundi 17 juillet 2017 19:45
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.

Tunisie- La Banque centrale va mettre en place un laboratoire de recherche Blockchain

Une commission de réflexion a été mise en place au niveau de l’institut de l’émission qui va étudier à moyen termes le potentiel, les techniques et la place que pourrait avoir le blockchain dans le système tunisien.