Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

  •   Algérie Presse Service
  • dimanche 13 août 2017 13:18

Algérie- Droits d'auteurs: début de paiement de 874 millions de dinars au profit des auteurs

L'ONDA aura, en outre, à  payer, fin novembre et début décembre, les droits voisins qui sont plus  importants que les droits d'auteurs tant que ces droits concernent les  musiciens, les acteurs, les chanteurs, les danseurs et autres outre les producteurs.

 

Une opération de paiement de plus de 874 millions  de dinars (Plus de 87 milliards de centimes) au profit des auteurs a été  lancée par l'Office national des Droits d'auteurs et droits voisins (ONDA),  a indiqué samedi à Alger le directeur général de l'office.

Intervenant lors d'une conférence de presse en présence du ministre de la  Culture, Azzedine Mihoubi, M. Ben Cheikh El Hocine a affirmé que "le paiement  des droits  a commencé depuis deux semaines au profit des auteurs algériens  et étrangers dont les œuvres ont été exploités en 2016  par la télévision  et les radios publiques ou sous forme de CD", ajoutant que "les démarches sont en cours quant aux chaines télévisées privées".

A noter que l'ONDA avait signé des conventions relatives aux droits  d'exploitation des œuvres artistiques  avec quelques chaines télévisées  privées. Le directeur général de l'office a indiqué que "L'ONDA aura, en outre, à  payer, fin novembre et début décembre, les droits voisins qui sont plus  importants que les droits d'auteurs tant que ces droits concernent les  musiciens, les acteurs, les chanteurs, les danseurs et autres outre les producteurs".

S'agissant de la convention signée en 2014 entre l'office et le site web  "Youtube" issu du moteur de recherche américain "Google", M. Ben Cheikh El  Hocine a révélé que "Youtube" aujourd'hui payait directement les droits aux  artistes notamment les plus célèbres, précisant que l'ONDA n'avait  encaissé de ce site que quelques petites sommes "qui ne dépassent parfois  190 euros dans les trois mois".

Avec 19.000 membres algériens et 17 agences à travers le territoire  national, l'ONDA avait payé en 2016 une somme de 367 millions DA de droits  au profit des auteurs pour l'exploitation de leurs œuvres.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : "La situation risque de devenir, à très court terme, économiquement ingérable et socialement explosive" - Elyes Jouini

 La Tunisie "prise dans un tourbillon destructeur de valeur" connait un dérapage budgétaire qui nécessite des emprunts de plus en plus lourds ce qui monopolise la capacité financière des banques et étouffe l'investissement, estime l'ancien ministre des réformes économique et actuel vice-président de l'Université Paris-Dauphine Elyes Jouini.

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.