Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

  •   Aboubaker Khaled
  • dimanche 24 septembre 2017 17:37

Algérie- L’euro frôle la barre des 200 DA au marché parallèle

Dans le marché de change officiel au niveau des banques publiques, 1 euro se vend à 140 DA et coûte 131,9 à l’achat.

 

Le Dinar poursuit sa chute libre. Ce dimanche, dans le marché parallèle, l’euro a atteint un nouveau record. 1 euros s’échange à 199 DA à la vente et 197 à l’achat. Quelques cambistes du Square Port Said, haut lieu du change parallèle à Alger, parlent même de 200 DA pour 1 euro. Quant au Dollar américain, il a suivi la même direction, atteignant 167 DA .

Dans le marché de change officiel au niveau des banques publiques, 1 euro se vend à 140 DA et coûte 131,9 à l’achat. Cette nouvelle hausse intervient surtout après l’adoption jeudi par l’Assemblée du plan d’action du Gouvernement Ouyahia qui prévoit de recourir au financement non conventionnel.

Le recours à la planche à billet aura une incidence sur la valeur de la monnaie nationale. Des économistes ont alerté sur les dérives de ce procédé. Le recours à la  planche à billet provoquerait  selon eux une forte inflation.

Sur les réseaux sociaux, les débats se sont enflammés sur cette question. Des internautes prédisent une forte dépréciation du Dinar, « conseillant » de se débarrasser de l’épargne en Dinars pour les devises étrangères.

Les devises fortes étant une valeur refuge, les plus nantis semblent opter pour des placements plus sûrs. Les cambistes que nous avons interrogés refusent de parler d’une ruée vers les devises étrangères.

Peu prolixe quant il s’agit de donner les raisons de la fluctuation, ils affirment que la valeur du Dinar s’est maintenue depuis le printemps dernier autour de 190-195 Dinars pour un euro.   

Selon eux, durant l’été, la monnaie européenne avait frôlé la barre des 200 DA dans certains marchés avant de revenir à la fourchette des 193-197 DA.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Le problème n'est pas la chute du cours du dinar ni celui du pétrole, mais celui de nos dirigeants

    Rapporter derdour lundi 25 septembre 2017 13:44
  • Quand on veut donner le taux officiel du Dinar, on ne donne pas le prix des billets de banque où ces dernières prélèvent une commission royale de 3% à l'achat et 3% à la vente. On donne plutôt le taux de référence de la banque d'Algérie pour les transactions commerciale et ce dernier est de 133,97/134,02

    Rapporter Hayy ibn Yaquadhan dimanche 24 septembre 2017 22:21
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.