Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 17 Octobre 2017

  •   Nadir Allam
  • lundi 9 octobre 2017 16:29

Algérie: Le PLF 2018 prévoit une augmentation des subventions de 8%

Le PLF 2018 prévoit la bonification intégrale par l'Etat des crédits bancaires levés par l'AADL pour la réalisation de 120.000 logements.

 

Malgré les difficultés financières auxquelles fait face l’Algérie, le gouvernement réserve 15,46 milliards de dollars à sa politique sociale. Le gouvernement Ouyahia prévoit d’augmenter les prix de certains produits, notamment les carburants, les fruits secs et les produits électronique importés mais ne compte pas remettre en cause la politique sociale de l’Etat malgré la crise dans laquelle se débat le pays.

En effet, le montant destiné par la gouvernement à sa politique sociale a augmenté, comparativement à celui de l’année en cours, de 8%. Selon le communiqué du Conseil des ministres qui s’est tenu la semaine passée, ce montant est de 1.760 milliards de dinars, soit 15,46 milliards de dollars. Cette augmentation sera destinée à financer les soutiens aux familles, à l'habitat, à la santé, ainsi qu'aux subventions des prix des produits de première nécessité, dont les céréales, le lait, le sucre et les huiles alimentaires.

Le projet de loi de finances 2018 contient, par ailleurs, plusieurs autres mesures sociales, notamment la bonification intégrale par l'Etat des crédits bancaires levés par l'AADL pour prendre en charge la réalisation de 120.000 logements de location-vente, ainsi que le rétablissement de la subvention aux prix de l'orge fourni aux éleveurs pour l'alimentation du bétail.  

Cette démarche, qui intervient dans une période marquée par un stress budgétaire certain et à la veille d’un rendez-vous électoral important, laisse entendre qu’Ouyahia compte non pas seulement poursuivre la politique sociale en vigueur mais aussi la consolider

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

vous vous attendez à ce qu'il se contente de gérer l'austérité ? - 17.4%
vous pensez qu'il est capable d'aller plus loin et d'engager une modernisation de l'économie ? - 13.4%
Vous pensez qu'il sera pris de vitesse par la dégradation de la situation ? - 61%

Total votes: 1325

Vidéos

TSA, Boudjedra, Boukrouh, Nekkaz, le CPP défend l’expression puis descend dans l’arène

A ne pas manquer

Prev Next

La Chine veut acquérir directement 5% de Saudi Aramco

"Une série d'options pour l'entrée en Bourse de Saudi Aramco continuent de faire l'objet d'un examen attentif", a dit un porte-parole de la compagnie pétrolière.

Affaire Air-Algérie-SMI International : Mohamed Salah Boultif réagit

 M. Boultif attire l’attention sur le fait que le groupe canadien de travaux publics ait eu des démêlés avec la justice de son pays.

Les normes industrielles algériennes reconnues à l’étranger

Si un laboratoire accrédité par ALGERAC donne un certificat à une entreprise quelconque ses produits sont susceptibles d’être exportés en Europe sans subir un nouveau contrôle à la frontière.