Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

Le programme spatial algérien est une vraie opportunité industrielle-Abdou Attou (audio-vidéo)

Le secteur spatial c’est aussi stratégique que le sous-sol pour l’Algérie en termes d’opportunités, a indiqué à Radio M, Abdou Attou fondateur et CEO de la compagnie Wisscom Aerospace basée à Oxford.

 

Pour le chercheur algérien qui a reçu au début de l’année en cours le Prix de l’innovation stratégique (Strategic Innovation Award) du gouvernement britannique pour son logiciel capable de localiser en temps réel les avions en détresse, Abdou Attou, l’Algérie est capable d’être un acteur majeur dans le domaine spatial aux cotés de la Chine ou de l’Inde.

Selon lui, l’Algérie a les capacités, les compétences,  les structures et un programme spatial algérien assez ambitieux pour aller à la phase supérieure qui est l’assemblage des satellites. « On a les capacité de faire du programme spatial algérien un acteur majeur du développement pour l’économie nationale », a-t-il dit. Mais pas que. L’Algérie peut devenir, selon lui, un exportateur de services liés au spatial pour les pays africains qui « ne demandent que des services complets à des coûts intéressants ».

A ce propos, M. Attou souhaite que les pouvoirs publics commencent à « penser sérieusement à ce secteur qui est porteur de prospérité et de création d’emploi ». Selon lui, le secteur spatial ne se résume pas qu’au lancement de satellite, « il y a d’autres solutions flexibles en terme d’utilisation et de coûts ».

D’ailleurs, souligne-t-il, le modèle américain n’a pas survécu aux chamboulements économiques en termes de coûts où désormais des opérateurs privés très actifs dans ce domaine ont dépassé la NASA. Aux USA,  ce secteur est devenu une niche de croissance, selon lui. Dans le monde, ce secteur est à un « moment crucial » de redistribution des cartes avec la saturation des canaux terrestres de télécommunication ce qui va permettre à d’autres acteurs d’émerger. « Une opportunité pour l’Algérie », soutient-il. 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • "Le programme spatial algérien est une vraie opportunité industrielle"

    Et je suggère qu'on le confie à Takhout Industries...

    Rapporter Heureusement que le ridicule.. mercredi 6 décembre 2017 18:16
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Des "sommes énormes" ont été introduites dans les banques à partir du marché parallèle (Raouia)

      "Certains guichets bancaires ont été à l’origine d’entraves dans le domaine, au motif de la disposition relative à l’origine des fonds", a indiqué le ministre.

Algérie - Hassan Mermouri propose des conventions bilatérales pour booster le tourisme en groupes organisés

Une convention sera bientôt signée avec la Chine et d’autres seront envisagées avec la Russie et d’autres pays d’Europe de l’Est, a indiqué le ministre du Tourisme lors de l’inauguration, aujourd’hui, du Salon international du tourisme, des voyages, des transports et de l’équipement hôteliers.

Le Chinois Doogee assemble ses téléphones à Aïn Benian en partenariat avec Matos Algérie

La ligne d’assemblage verra la sortie, en mai prochain, des premiers téléphones assemblés localement. Quatre modèles seront commercialisés dans un premier temps (Doogee MIX, MIX Lite, Doogee X30 et X55). Quant au Doogee X9S, un mobile 4G entrée de gamme, il sera bientôt disponible sur le marché au prix de 17.000 dinars, selon le responsable communication et marketing de Doogee Algérie.