Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Aboubaker Khaled
  • mercredi 14 février 2018 18:47

"Schneider Electric ouvrira 3 centres de formation et 2 unités de production en Algérie"(P-DG)

« Le programme algérien est très ambitieux, mais il faudrait passer à la phase de lancement et de réalisation ».

 

Schneider Electric Algérie mise sur la formation et annonce l’ouverture de trois centres de formation à Bejaia, Tizi Ouzou et Sidi Bel Abbes au courant de cette année 2018. Ce n’est pas tout, le géant mondial des équipements électrique est prêt à travailler en partenariat  avec l’Etat algérien dans l’ambitieux programme de développement des énergies renouvelables, en participant en fournissant les équipements nécessaires en plus de la formation des ressources humaines. C’est ce qu’a  déclaré le président directeur général du groupe en marge du salon international de l’Electricité et des énergies renouvelables à la Safex à Alger.

Akli Brihi a annoncé « l’ouverture cette année de deux unités de production d’équipements électriques, notamment les disjoncteurs pour transformateurs de moyenne et basse tension ». « La première unité sera mise en service durant le printemps prochain, et la seconde, en partenariat avec deux entreprises publiques, sera mise en service fin 2018 », a-t-il ajouté.

Pour ce qui est du programme des énergies renouvelables, annoncé par l’Etat, le premier responsable de Schneider Electric Algérie a souligné que « le programme algérien est très ambitieux, mais il faudrait passer à la phase de lancement et de réalisation ».

Akli Brihi parle aussi (voir vidéo) des programmes de l’entreprise qu’il dirige et des investissements dans les énergies renouvelables en Algérie.

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Prenez de la graine M Guitouni et Oukd kadour!! Assez de palabres,il faut passer à l'action. Sonelgaz,sonatrach.. Au lieu de parler de shit.

    Rapporter Mobencous mercredi 14 février 2018 19:58
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?