Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

Un constructeur chinois ouvre une première usine d'assemblage de camions en Algérie

(Xinhua) -- Le constructeur chinois de poids lourds Shacman a inauguré mardi une toute première usine d'assemblage en Algérie, dans le cadre d'une joint-venture avec son partenaire algérien, le groupe Mazouz-Trade (GM-Trade).

 

L'inauguration a eu lieu dans l'usine d'assemblage de la province de Sétif (400 km au sud-est d'Alger), en présence de Yuan Hongming, PDG du groupe Shaanxi Automobile Holding et du PDG du groupe Mazouz, Ahmed Mazouz.

L'usine d'assemblage de Shacman devrait produire annuellement jusqu'à 3.000 camions poids lourds conformes aux normes internationales. Ces modèles de dernière génération seront destinés aussi bien au marché local qu'à l'étranger.

A cet égard, GM-Trade a signé des contrats avec des opérateurs étrangers en Tunisie, en Egypte et au Mali, où les camions Shacman assemblés en Algérie seront exportés.

Dans son discours inaugural, M. Yuan a déclaré: "Je crois qu'une telle usine accélérera le développement de l'industrie automobile en Algérie, car nous allons former plus de personnels et créer plus d'emplois localement".

Il a ajouté que "Shacman considérait l'Algérie comme son marché le plus stratégique à l'échelle mondiale, puisque 40.000 poids lourds y ont été vendus à travers le pays depuis 2007, soit 80% de part de marché des camions en Algérie".

Pour sa part, Ahmed Mazouz, PDG du groupe éponyme, a souligné que "cette usine d'assemblage avait été créée grâce aux encouragements du gouvernement algérien à l'adresse des opérateurs locaux pour contribuer à diversifier l'économie nationale. Nous nous sommes donc mis en association avec Shacman pour établir une joint-venture pour assembler des camions dans notre pays".

M. Mazouz a précisé que cette ''toute première usine de montage créera 8.000 emplois, dont 1.600 directs'', ajoutant que l'usine produirait 3.000 unités par an.

Il a également souligné que "l'objectif principal de cette usine était de transférer la technologie afin que nous puissions produire le premier camion fabriqué en Algérie".

 

Le gouvernement algérien a insisté ces dernières années sur le renforcement de l'industrie automobile afin de diversifier l'économie nationale, laquelle est quasi-totalement dépendante des revenus des hydrocarbures, réduisant ainsi le coût exorbitant des importations des véhicules qui a atteint en 2014 le chiffre de 7,5 milliards de dollars.

 

Dans ce cadre, le gouvernement a attribué des licences d'exploitation pour plusieurs marques de voitures étrangères, leur permettant d'installer des usines d'assemblage avec des partenaires locaux.

 


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.