Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Lynda Abbou
  • mercredi 9 mai 2018 18:57

Algérie : Génération digitale, une caravane pour la promotion du paiement électronique

Une caravane nommée   «Génération Digitale»  fera cette été, le tour de dix  wilayas du Nord de  l’Algérie, pour promouvoir l’utilisation des cartes de paiement en ligne et des TPE.

"Elle se chargera aussi  d'informer les commerçants et les webmarchands sur les modalités d’intégration des moyens de paiement par cartes", a déclaré l’organisateur de l’événement à Maghreb Emergent.

Mourad Mechta gérant de l’EURL  Guiddini e-commerce, et initiateur de l’événement,  nous a expliqué   ue Génération Digitale, avait pour objectif de devenir un événement annuel contribuant au développement de l’économie numérique en Algérie.  

La caravane fera une boucle passant par Alger, Annaba, Sétif, Béjaia, Boumerdes, Tipaza, Blida, Mostaghanem, Tlemcen et Oran, du  1er au 31 juillet prochain.  Le coup d’envoi  sera donné  à partir  de l’hôtel l’Aurassi  à Alger le 1er juillet, où une cérémonie d’ouverture y est programmée (conférences, expositions…).  La caravane s’installera dans chaque wilaya pendant  deux à quatre jours. En outre de la possibilité d’obtenir une carte CIB sur place et d'obtenir une initiation à l'achat numérique et à l'utilisation des terminaux de paiement par les commerçants. La caravane Génération digitale proposera plusieurs autres activités, à l’instar du Coffeeshop, un espace en plein air, incitant au paiement électronique en proposant de payer par carte 200 Da de consommation pour un menu coûtant réellement 1500 Da. 

«  Nous appelons les institutions publiques, les banques et les opérateurs économiques à contribuer à l’organisation de cet événement qui se veut être une campagne d’information et de sensibilisation pour l’utilisation du paiement électronique » a appelé  Mourad Mechta.

Enfin, notre interlocuteur précise que la caravane  rassemblera les porteurs de cartes, les commerçants, les web marchands et pleins d’autres acteurs afin de populariser la culture de  l’utilisation des cartes de paiement en ligne et des TPE.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.